Forum des bipotes

Phase down de mon amoureux  

 

Stephanie
(@steph-anie)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 9 mois 
Msg: 4
11/02/2018 3:01  

bonjour à tous

j'ai une relation avec un bipolaire depuis 4 mois. On s'aime énormément. Il m'a avoué sa maladie après 1 mois de relation. Il a été détecté il y a 2 ans.

Je ne connaissais pas. Le lendemain de l'annonce c'était un coup de massue, pourquoi !

et puis je lui ai fait confiance et il m'a emmené à son rdv avec son psychiatre qui m'a expliqué.

Jusqu'à présent cette maladie n'était pas un problème. 

Il m'a dit avoir eu qu'une très longue phase maniaque sans jamais de dépression sauf au moment où il a été diagnostiqué. 3 mois à pleurer m'a-t-il dit. 

Mercredi dernier nous avons et un désaccord minime et il s'est mis en colère. Je n'ai pas compris pourquoi cela avait pris autant d'ampleur. En plus c'était par téléphone donc ça n'a pas permis une bonne explication.

bref on en a parlé le vendredi soir en tête à tête. Il était dabord en colère puis il s'est effondré. Il m'a avoué être très mal depuis plusieurs semaines. Je l'avais remarqué, lui avait dit. À priori c'est lié à son changement de traitement (je ne sais  pas les noms). Il en avait déjà parlé à son psy au bout de 3 semaines mais il lui avait dit qu'il allait s'habituer.

il m'a demandé de lui accorder une pause de 2 semaines. Il voit son psy mardi. 

Je vis très mal cet isolement. Je ne le comprend pas vraiment d'ailleurs et je suis ici pour avoir votre soutien et votre éclairage.

Je l'aime et je sais malgré cette maladie que nous pourrons être heureux.

Pour autant cela fait 2 jours que moi-même j'ai comme revêti sa maladie, je ne fais rien , je n'ai goût à rien. Il me manque affreusement, je ne lui dis pas évidemment. Je guète ses messages, je le laisse en prendre l'initiative.

Je n'ai jamais eu autant hâte que le week-end se termine pour retourner travailler et éviter de trop cogiter. 

Merci pour un peu de réconfort et me dire quelle attitude adopter. 

 


RéponseCiter
 Annonce

Nana
 Nana
(@nana)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 9 mois 
Msg: 1
12/02/2018 3:30  

Bonjour!
C'est délicat de donner des conseils dans ce genre de situations, car tout le monde réagit un peu différemment... je pense que ça dépends de lui, quand vous en parlez demande lui ce dont il a besoin de ta part 
Et te laisse pas engloutir dans tout ça, il subit cet état malgré lui et si au contraire tu restes toi-même ça l'aidera plus que de te voir souffrir 🙂


RéponseCiter
Nath
 Nath
(@nath8)
Grand Bipolaire Moderator
Inscription: Il y a 1 année 
Msg: 497
12/02/2018 9:42  

Bonjour Stéphanie, 

Mon chéri est lui aussi bipolaire et a parfois de graves dépressions qui se terminent inévitablement par un mutisme de sa part. Alors je sais que c'est difficile à vivre, mais il ne faut pas que tu penses que c'est contre toi. Mon chéri m'expliquait que c'était pour me protéger, pour ne pas me dire des choses horribles tellement il en veut au monde entier dans ces moments là. Et il a besoin de s'isoler pour se ressourcer. J'ai connu des semaines de silence, alors tout ce que je peux te conseiller, c'est de ne jamais cesser de le soutenir, parce que même s'il reste dans son coin, ça ne veut pas dire qu'il ne t'aime plus. Ecrit lui, laisse lui des messages, qu'il sache que tu es là, que tu l'attends, qu'il peut compter sur toi. Envoies lui des messages positifs, ne te plains pas auprès de lui parce que, de vous deux, c'est lui qui ressent la plus grande souffrance, et il n'a pas besoin, en plus, que tu le culpabilises de te faire souffrir. Tu devrais aussi parcourir quelques ouvrages sur la maladie. Moi, ça m'a bien aidé dans ces moments là. Et si tu te sens sombrer, tu peux toujours appeler un numéro national d'aide. Moi, ça m'est arrivé. La dépression me faisait de l'oeil, alors j'ai appelé l'Unafam, et après 1h de discussion, je me sentais nettement mieux.

J'espère t'avoir un peu aidé 😉 Bon courage à vous deux.


Nana ont aimé
RéponseCiter
Stephanie
(@steph-anie)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 9 mois 
Msg: 4
12/02/2018 10:33  

Bonjour Nana et Nath

je me sens effectivement démunie et impuissante face à cet épisode. J'espère que la remise en place de son traitement me le rendra.

a lire pas mal de choses sur la bipolarité, et comme me l'a dit son psy il a une forme très légère donc je suis confiante. Il a un traitement des plus bas. 

Évidemment, je ne lui fais pas part de mon mal-être mais il a une telle capacité à détecter mon humeur qu'il doit malgré tout sentir que je vis mal la situation.

Il m'adresse de très beaux messages d'amour donc je sais que tout va bien entre nous. Il s'agit de gérer ma solitude. Du coup je tiens une sorte de journal intime pour décharger mes émotions et il me faut programmer des choses pour ne pas trop cogiter.

Je vais donc lui envoyer des messages positifs et masquer comme je pourrai mon mal-être.

Merci infiniment pour vos conseils.

Je vous tiens au courant de l'évolution 

s. 


Nana ont aimé
RéponseCiter
Stephanie
(@steph-anie)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 9 mois 
Msg: 4
13/02/2018 2:05  

Après une reprise sur moi-même et des messages gais et positifs. Je me sens de nouveau désemparée. Il reprend goût aux activités extérieures, à voir ses amis, sa famille... mais pas moi ... pourquoi ?

Il m'envoie des tas de jolis messages qu'il m'aime, qu'il a de la chance de m'avoir dans sa vie, etc... mais se fige à cette "pause" et n'envisage pas qu'on se revoie avant 10 jours.

Je ne comprends pas et me pose des questions sur sa sincérité. Je ne sais pas si je suis forte pour supporter ça

 


RéponseCiter
Julien
(@oursblanc)
Bipo
Inscription: Il y a 12 mois 
Msg: 24
14/02/2018 2:03  

Il est assez difficile d’émettre un jugement dans la mesure ou il n'existe pas une bipolarité universelle mais autant de bipolarité que de bipolaire... Parce que la maladie s'exprime différemment au travers de nos histoires personnelles, de nos plaies béantes qu'on tente de cacher au monde avec plus ou moins de succès, cela dit :

Il a beau ressortir, revoir des potes, c'est assez différent quand même, dans mon cas j'ai pas peur de froisser un pote ou de l'envoyer paître si mon moral change ou s'il fait la réflexion de trop donc c'est pas nécessairement déconnant de vouloir attendre d'être stable pour revoir la personne à laquelle ont peut le plus tenir. Parce qu'a chaque fois qu'involontairement ont lui fait un peu de mal nous le ressentons aussi (En tout cas c'est mon cas dans la mesure ou je rentre très facilement en empathie avec les gens) 

Le deuxième point qui me fait tiquer, pour l'avoir vécu, c'est le fait que tu te sente pas forcément la force, c'est ton droit pas de probleme la dessus mais va falloir être très vite honnête à ce sujet, parce que tu va te faire du mal et à lui aussi. Dans mon cas, tout à pété presque trois ans après, un jour elle n'a plus eu la force de passer au dessus de toute la négativité dont je peux m’enivrer dans mes phases les plus difficile. Ça va faire 8 mois et je m'en suis pas encore remis, je suis parti méchamment à la dérive et tout ça est parti de beaucoup trop de non-dit, de silence, de manque de franchise.


RéponseCiter
Stephanie
(@steph-anie)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 9 mois 
Msg: 4
15/02/2018 12:47  

Bonjour Julien 

merci pour ton aide et ton retour d'expérience 

Je pense que tu as raison, je dois prendre plus de recul par rapport à sa maladie. 

Je lui ai demandé franco ce que signifiait pour lui cette pause, il m'a répondu qu'il avait besoin de reprendre confiance en lui et qu'il ne pouvait pas accepter pour l'instant que je le voie faible. Je passe par beaucoup d'émotions ces jours-ci et je suis certainement à fleur de peau.

on échange énormément, encore plus que d'habitude. On s'est promis depuis le début de notre (nouvelle) relation de tout se dire. Je dis nouvelle car il fut mon 1er amour quand nous étions ados (il n'était pas encore détecté à l'époque).

c'est au nom de cette transparence entre nous que je lui ai dit hier après-midi que son éloignement me peinait. 

Aujourd'hui c'était la St Valentin..même si je n'apprécie pas cette fête commerciale, j'étais un peu triste à l'idée de ne pas être avec lui. Et contre toute attente, alors que je prenais mon petit déjeuner, il est arrivé avec un magnifique bouquet de roses rouges . Il est passé à peine 5' avant d'aller travailler, ça m'a fait une joie immense. Ces quelques instants volés m'ont redonné une belle énergie.

tu as raison Julien il faut que je sache si je suis en mesure d'être assez forte pour le soutenir. Ces périodes down sont effectivement difficiles à vivre mais j'ai espoir de gagner son entière confiance et d'être plus à son écoute sur une nouvelle crise. J'ai espoir également que cet épisode soit directement lié à son changement de médicament. Depuis hier il reprend le traitement qui fonctionnait. Il m'a dit être mieux en forme.

 J'espère qu'il va de nouveau être stabilisé et que je vais vite le retrouver. Dans cette épreuve, je crois aussi que nous renforçons encore plus notre amour. Et comme tu le dis, stop aux non dits , sachons se dire les choses posément, calmement où chacun peut exprimer son ressenti.

merci encore de m'avoir lue et conseillée.


RéponseCiter

Bienvenue sur le nouveau forum des bipotes au sujet de la maladie bipolaire . Un espace d’échange et de convivialité sur ce forum d’entraide bipolaire et autres maladies s’y rapprochant . Découvrez toutes les informations concernant les troubles bipolaires au travers d’articles et posts des autres membres via notre forum bipolaire . Conseils, soutien et témoignages sur les diverses solutions de traitements, les symptômes ainsi que la vie de l’entourage, les proches de la personne souffrant du syndrome de bipolarité .

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

00fe84c04046ecac2d25ab10207f4f72TTTTTTTTTTTTTTTTT
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription