Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Le test sur les troubles bipolaires  

Page 2 / 3
 

ver00
(@ver00)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 2280
28 mai 2020 8 h 17 min  

Bonjour Lilusan, c'est un post de 2017 , le bipolaire vient rarement poster ici, je doute de sa réponse ... Bisous .


RéponseCiter
Lilusan
(@lilusan)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
28 mai 2020 11 h 17 min  

@ver00 merci, j'avais vu la date du post mais je suis nouvelle sur le forum et j'espérais un peu😝


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
28 mai 2020 11 h 31 min  

@lilusan Bonjour. Je pense qu'au lieu de faire un test sur Internet, un deuxième avis psy serait bien plus fiable si tu doutes de ton diagnostic. Si j'en crois les tests de QI gratuits sur Internet, j'ai celui d'Albert Einstein, et pourtant j'ai pas encore de doctorat ni fait une découverte majeure. Il faut savoir aussi qu'il est fréquent de douter de notre diagnostic à cause des phases hautes où on se sent (trop) bien, ou quand on se sent bien en phase euthymique car le traitement fonctionne. Je me dis souvent que c'est une erreur, que je suis un imposteur, que c'est les médicaments qui me rendent malade. Ca m'a valu bien des arrêts de traitements et des "ha bah voilà, je prends plus mes médocs et ça va quand même", puis des rechutes pas possibles quelques semaines/mois plus tard (le temps que le corps élimine complètement les molécules).


Mosis 7 ont aimé
RéponseCiter
missu67
(@missu67)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 3
29 mai 2020 20 h 12 min  

Bonjour à tous, j'ai effectuer les 2 test sur la bipolarité de votre site:

 

Est-ce que je suis bipolaire qui ma mis un résultat de 72/116

Avez-vous les symptômes des troubles bipolaires? ou j'ai eu les deux résultat suivant 14/50 pour normal et 36/50 pour maniaco dépressif.

 

Ce que je comprend du coup ces que je suis bipolaire? Ces une psychiatre qui ma demander si je l'était en me donner une documentation à lire mais seulement j'ai 25 ans et je le découvre ça me fait un peut peur.

 

RéponseCiter
elo
 elo
(@malette)
Super Bipote
Inscription: Il y a 10 mois
Msg: 2050
29 mai 2020 20 h 29 min  

Salut.

alors d’abord les tests que vous trouvez sur le site n’a aucune valeur. Ils ne veulent rien dire. Seul un psychiatre peut vous diagnostiquer bipolaire. Qu’en dit votre médecin?


Elona ont aimé
RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 265
29 mai 2020 20 h 33 min  

@missu67

Posté par: @missu67

Ces une psychiatre qui ma demander si je l'était en me donner une documentation à lire

très étrange!! Peut-être qu'elle a trop de travail et a donc besoin d'un petit coup de main pour effectuer le diagnostique. 

Ce test est débile. Comme votre psy. Changez de psy. Arrêtez les test sur le net.
Bonne soirée et bonne continuation!


Elona ont aimé
RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
29 mai 2020 21 h 19 min  

@missu67 Je rejoints Elo et Marlasinger. Il ne faut pas se fier à des tests sur internet, il faut un vrai diagnostic médical. C'est pas au psy de demander si on est bipolaire, c'est à lui de le diagnostiquer, donc il vaudrait mieux changer de psychiatre.


RéponseCiter
missu67
(@missu67)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 3
29 mai 2020 21 h 34 min  

@malette je sais pas je suis hospitaliser dans un centre spécial psychiatrie a cause de dépréssion un peut grave avec idée suicidaire 


RéponseCiter
missu67
(@missu67)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 3
29 mai 2020 21 h 41 min  

@elonabloodshed 

@marlasinger

@malette

 

Je sais pas je suis hospitaliser dans un centre spécial psychiatrie a cause de dépression un peut grave avec idée suicidaire.

C'était juste pour voir à vrai dire et la psychiatre qui ma donner la documentation je n'ai pas le choix je suis en hospitalisation je peut pas trop choisir la mais je verrais quand je serais sorti 


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
29 mai 2020 22 h 11 min  

@missu67 Il vaudrait mieux oui, il ne faut pas hésiter à demander un second avis. Les deux fois où j'ai été hospitalisée, la psychiatre de l'hôpital était une idiote incompétente au possible, qui te te voyais que 5 minutes par semaine (si pas moins) et désagréable. Déjà parce qu'elle m'a filé deux médicaments que mon psychiatre ne veut pas me prescrire car ils font grossir (et j'ai déjà une tendance à la prise de poids), mais en plus dire "vous n'êtes pas bipolaire, vous avez fait une intolérance au médicament" pour expliquer le pire virage maniaque de ma vie... Mon psychiatre a failli tomber de sa chaise quand je lui ai dit ça. Cette conne aurait pu me diagnostiquer il y a 9 ans, et ça n'a été fait qu'il y a deux ans à 32 ans, entre temps j'ai été traitée comme une dépressive donc pas comme il fallait. Alors surtout n'hésite pas, plus c'est diagnostiqué tôt, plus tu seras prise en charge correctement tôt.


elo ont aimé
RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 139
29 mai 2020 22 h 45 min  
Posté par: @elonabloodshed

@lilusan Bonjour. Je pense qu'au lieu de faire un test sur Internet, un deuxième avis psy serait bien plus fiable si tu doutes de ton diagnostic. Si j'en crois les tests de QI gratuits sur Internet, j'ai celui d'Albert Einstein, et pourtant j'ai pas encore de doctorat ni fait une découverte majeure. Il faut savoir aussi qu'il est fréquent de douter de notre diagnostic à cause des phases hautes où on se sent (trop) bien, ou quand on se sent bien en phase euthymique car le traitement fonctionne. Je me dis souvent que c'est une erreur, que je suis un imposteur, que c'est les médicaments qui me rendent malade. Ca m'a valu bien des arrêts de traitements et des "ha bah voilà, je prends plus mes médocs et ça va quand même", puis des rechutes pas possibles quelques semaines/mois plus tard (le temps que le corps élimine complètement les molécules).

Excellent conseil, sur une pathologie aussi grave, un deuxième ou même troisième avis ne fait pas de mal. Les implications sont sévères. 


RéponseCiter
Lilusan
(@lilusan)
Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 20
30 mai 2020 1 h 26 min  
Posté par: @elonabloodshed

@lilusan Bonjour. Je pense qu'au lieu de faire un test sur Internet, un deuxième avis psy serait bien plus fiable si tu doutes de ton diagnostic. Si j'en crois les tests de QI gratuits sur Internet, j'ai celui d'Albert Einstein, et pourtant j'ai pas encore de doctorat ni fait une découverte majeure. Il faut savoir aussi qu'il est fréquent de douter de notre diagnostic à cause des phases hautes où on se sent (trop) bien, ou quand on se sent bien en phase euthymique car le traitement fonctionne. Je me dis souvent que c'est une erreur, que je suis un imposteur, que c'est les médicaments qui me rendent malade. Ca m'a valu bien des arrêts de traitements et des "ha bah voilà, je prends plus mes médocs et ça va quand même", puis des rechutes pas possibles quelques semaines/mois plus tard (le temps que le corps élimine complètement les molécules).

Non Elona, je n'ai jamais fait de tests de QI sur internet ! J'ai été détectée HPI par le psychologue scolaire vers 4 ans pour un saut de classe, et cela a été reconfirmé par un autre psychologue à l'âge de 7 ans. Ce qui me fait douter ne tient absolument pas à un résultat de test internet (selon moi absolument pas fiable), mais plutôt au fait que ma labilité d'humeur date de mon enfance, et que là, depuis 4 semaines que je ne prends plus rien (je ne prenais que de l'Abilify 10 mg, et je jonglais par moments entre Prozac et Dipipéron -sans grands effets d'ailleurs, à part pour me sentir shootée), je disais donc que depuis mon sevrage progressif sur 1 mois je me sens de nouveau moi, avec ma pensée à plein régime mais sans aucun excès d'humeur (mes proches confirment d'ailleurs). Je dors moins la journée mais mieux et plus la nuit. J'ai aussi stoppé tout naturellement quelques addictions, je suis à nouveau centrée sur ma famille, mon foyer, mon bien-être et ma pratique artistique. Bref je me retrouve et ma vie est quasiment normale, si ce n'est au niveau professionnel où là décidément je n'arrive pas à reprendre confiance en moi. 

Il est évident que je devrais parler de tout cela à un professionnel, mais je souhaitais auparavant échanger ici, afin que le jour où je me retrouve devant un nouveau psy je puisse trouver les mots, la formulation de pensées abstraites n'étant pas mon fort.

Mon autre problème est que je ne parviens jamais à faire vraiment confiance à mes psychiatres, et encore moins depuis que le dernier qui me traitait depuis 9 ans n'a mis que 2 séances pour me diagnostiquer bipolaire, sans connaître mon passif psychologique et un passé familial et émotionnel assez douloureux et toxique. Avec du recul je trouve ça un peu léger...J'ai décidé de ne plus y retourner car j'avais la boule au ventre avant d'y aller et me sentais encore plus mal en sortant de séance, incapable, nulle, en dessous de tout. Je ne supportais plus ses tentatives d'emprise sur mon esprit. 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 10 h 04 min  
Posté par: @elonabloodshed

, je prends plus mes médocs et ça va quand même", puis des rechutes pas possibles quelques semaines/mois plus tard (le temps que le corps élimine complètement les molécules).

Les médocs sont complètement éliminés en moins d une semaine en moyenne 


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
30 mai 2020 10 h 57 min  

@lilusan Je n'ai pas dit que tu avais passé un test de QI sur Internet, c'était pour comparer avec les tests sur Internet en général, et celui-ci sur les troubles bipolaires. Leur fiabilité est comparable, ça ne remplacera jamais l'avis d'un professionnel (compétent). Si j'en crois un autre test, je suis aussi Asperger alors que je ne pense vraiment pas l'être.

Je comprends tout à fait ton point de vue, je suis passée par là aussi, à vrai dire j'ai l'impression de me lire lors de mes phases de déni où j'ai arrêté mon traitement. Je ne te le souhaite pas, mais les rechutes arrivent plus tard qu'un mois plus tard, j'espère pour toi que tu as raison de douter. Il en faut jamais arrêter ou modifier un traitement sans avis médical, mais dans le font c'est toi qui voit, tu es responsable de ta santé.

La relation de confiance avec un professionnel de santé est indispensable, surtout avec un professionnel de santé mentale, visiblement ton psychiatre ne te convient pas donc il faut en trouver un autre.

@kust En moyenne. Le psychiatre m'a dit que le Cipralex avait été totalement éliminé en 3-4 mois (de mémoire) et que ça coïncidait avec la réapparition d'anxiété généralisée et de flash-backs post-traumatiques. Comme l'Abilify a une demi-vie d'élimination de gros minimum 75h (voire le double), ça fait un peu plus d'une semaine pour l'éliminer complètement. Tu disais toi-même dans un autre post que c'est pas en une semaine d'arrêt de traitement qu'on rechuterait aussi.


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 11 h 03 min  

La psychiatre a juste donné de la documentation, ça veut pas dire qu elle se basera que sur ça, ça n empêche pas le patient de se renseigner avec sa famille de son côté et on n a que l

C est déjà beaucoup mieux que beaucoup de psychiatres

Et y en a qui sont déjà là à conseiller de changer de psy...

Y a vraiment pas les boules les plus brillantes du sapin ici 

Bref


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 11 h 05 min  
Posté par: @elonabloodshed

.

@kust En moyenne. Le psychiatre m'a dit que le Cipralex avait été totalement éliminé en 3-4 mois (de mémoire) et que ça coïncidait avec la réapparition d'anxiété généralisée et de flash-backs post-traumatiques. Comme l'Abilify a une demi-vie d'élimination de gros minimum 75h (voire le double), ça fait un peu plus d'une semaine pour l'éliminer complètement. Tu disais toi-même dans un autre post que c'est pas en une semaine d'arrêt de traitement qu'on rechuterait aussi.

Le cipralex c est complètement éliminé en 6 jours

C est pas en une semaine qu on rechute tout simplement parceque la rechute se fait longtemps après que les traitements ont été éliminés et qu il n y a pas de lien de cause à effet immédiat 


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 11 h 15 min  
Posté par: @elonabloodshed

 qu'elle m'a filé deux médicaments que mon psychiatre ne veut pas me prescrire car ils font grossir (et j'ai déjà une tendance à la prise de poids)

La réalité c est que exception faite du lamictal dont l efficacité est souvent insuffisante la totalité des molécules avec des propriétés thymoregulatrices font prendre du poids

Si on en fait l économie on se retrouve avec des ordonnances deguelasses un peu comme toi elona d ailleurs avec des patients dont les dépressions sont "gérées" avec des phases mixtes induites par les anti dep enfin bref


RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 292
30 mai 2020 11 h 27 min  

@kust Mon psychiatre est, en plus d'être psychiatre, chercheur, auteur et prof d'unif. Spécialisé dans les troubles de l'humeur. Donc je lui fais confiance, plus qu'à un anonyme sur un forum qui n'est peut être rien de plus qu'un narcissique qui se fait passer pour un psy et qui est sur la défensive une fois que quelque chose vient contrarier sa science. Mais ce ne sont pas des mots sur un écran provenant d'un illustre inconnu qui vont me faire sentir inférieure. Effectivement, il n'y a pas que les boules les plus brillantes du sapin ici.


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 11 h 58 min  

J  ai déjà dit que je n étais pas psychiatre 

Si vous êtes satisfaite de votre situation c est ça qui compte

Je vous demande juste de réfléchir à deux fois avant de conseiller de changer de psychiatre - et ça ne concerne pas que vous

Il n y a pas non plus de compétition entre vous et moi je sais pas trop où vous êtes allée chercher ça mais bref, se planter sur les demi vies parce que vous n'avez pas la moindre idee de comment ça marche ça n est pas une "remise en question"

Portez vous bien


RéponseCiter
marlasinger
(@marlasinger)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 5 mois
Msg: 265
30 mai 2020 12 h 29 min  

@kust

C'était un conseil à prendre à la légère. Peut-être n'as-tu pas cerné le second degré de mon message? Qui suis-je pour dire à qui que ce soit ce qu'il doit faire... qui es-tu pour rabaisser dès que l'occasion se présente? Et oui, pour toi tu ne dis que des choses vraies, nécessaires et sans arrières-pensées. Vraies, peut-être. Nécessaires, pas toujours. Sans arrières-pensées, certainement pas. 

Je vais reformuler mes propos alors pour être sûr que La personne concernée ait bien compris: les tests sur le net sont stupides, il me parait bizarre que votre médecin vous demande de lui dire si vous êtes bipolaire. Vous avez sans doute dû mal comprendre ses demandes. 

Mais on voit que t'aimes être entouré de débiles. Ça flatte ton égo. Je suis sur aussi que tu kiffes lire les écrits d'une gamine offensée qui se débat. Mais jamais tu l'assumeras, c'est le propre de la perversité. C'est toujours l'autre, le malade. 

Je m'en veux déjà d'avoir réagi. Je n'ai de comptes à rendre à personne. Je sais ce que j'ai dis et dans quelles intentions, je détèste juste qu'on m'en fasse douter (et pour le coup c'est réussi, bravo!!). Maintenant j'ai plus qu'à attendre: soit le vide total niveau réponse (bien laisser la victime patauger dans la merde), soit une phrase qui risque de m'enfoncer encore plus (style: tu t'es levée du mauvais pied?). Je préfererais que tu ne me répondes pas du tout. Parce que oui, je me suis levée du mauvais pied.


Elona ont aimé
RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 2555
30 mai 2020 12 h 53 min  
Posté par: @marlasinger

@kust

C'était un conseil à prendre à la légère. Peut-être n'as-tu pas cerné le second degré de mon message? Qui suis-je pour dire à qui que ce soit ce qu'il doit faire... qui es-tu pour rabaisser dès que l'occasion se présente? Et oui, pour toi tu ne dis que des choses vraies, nécessaires et sans arrières-pensées. Vraies, peut-être. Nécessaires, pas toujours. Sans arrières-pensées, certainement pas. 

Je vais reformuler mes propos alors pour être sûr que La personne concernée ait bien compris: les tests sur le net sont stupides, il me parait bizarre que votre médecin vous demande de lui dire si vous êtes bipolaire. Vous avez sans doute dû mal comprendre ses demandes. 

Mais on voit que t'aimes être entouré de débiles. Ça flatte ton égo. Je suis sur aussi que tu kiffes lire les écrits d'une gamine offensée qui se débat. Mais jamais tu l'assumeras, c'est le propre de la perversité. C'est toujours l'autre, le malade. 

Je m'en veux déjà d'avoir réagi. Je n'ai de comptes à rendre à personne. Je sais ce que j'ai dis et dans quelles intentions, je détèste juste qu'on m'en fasse douter (et pour le coup c'est réussi, bravo!!). Maintenant j'ai plus qu'à attendre: soit le vide total niveau réponse (bien laisser la victime patauger dans la merde), soit une phrase qui risque de m'enfoncer encore plus (style: tu t'es levée du mauvais pied?). Je préfererais que tu ne me répondes pas du tout. Parce que oui, je me suis levée du mauvais pied.

Je vais pas répondre tout simplement parce que ce que votre avis ne m intéresse absolument pas - mention spéciale pour le coup du pervers, aucun intérêt 

C est quand même dingue, je dis que vous racontez n importe quoi mais c est visiblement pas entendable, c est plus acceptable de se dire que j ai besoin de me narcissiser, que je suis un pervers et j en passe

Encore une fois, je réponds quand j ai rien de mieux à faire, là je me fais tatouer et je m emmerde, ça s arrête là 

 

A coté de ça c est bien d avoir reformulé votre propos, c est mieux que "le psy est débile changez de psy" - qui quand on connait votre compétence sur le sujet est une réponse dérangeante au mieux


RéponseCiter
Page 2 / 3

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !