Bipolaire mais heur...
 
Notifications
Retirer tout

Bipolaire mais heureux

3 Posts
2 Utilisateurs
1 Likes
699 Vu
patdub
(@patdub)
Active Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 12
Début du sujet  

Bonjour, J’ai été diagnostiqué Bipolaire (on ne dit plus maniaco-dépressif car le mot maniaco fait peur) à l’âge de 40 ans à la suite d’un Burn-Out chez Microsoft Europe où je travaillais. A l’époque je voyageais beaucoup, dormais peu et passais la plupart de mon temps à travailler. Un très bon ami collègue à l’époque Claude m’a aidé et soutenu mais j’ai fini par perdre mon travail pour incompétence. Il est vrai que cette maladie impacte l’efficacité professionnelle, qu’elle peut surprendre et dérouter. Elle n’est pas bien comprise. J’ai été hospitalisé 3 fois. J’ai rencontré de nombreux psychanalystes plus ou moins compétent. J’ai aussi été totalement abruti pendant deux années entières fortement drogué au Depakote. On a essayé différent médicament : le fameux Lithium, mais il me donne du diabète insipide néphrogénique (un problème rénal très sérieux), le Lamictal, mais il me donne des brulures au troisième degré, etc. J’ai fini par prendre de l’Abilify. Ce médicament était efficace, mais il créer un sérieux ralentissement cognitif, fait prendre du poids (donne faim et fait prendre du poids), et je dormais vraiment beaucoup. J’ai suivi l’année dernière un stage de psychoéducation au centre expert bipolaire de l’hôpital du Chesnay. Un médecin et une infirmière spécialisés dans pathologie nous ont expliquer en long et en large comme à d’autre professionnels cette maladie. Cela a duré 3 mois à raison d’une séance d’une heure trente par semaine. J’ai beaucoup appris que le taux de suicide chez les bipolaires était de 15% mais aussi que la décision de prendre des médicaments était la mienne. J’ai décidé il y a 3 mois d’arrêter mes médicaments. J’ai la chance d’avoir une famille stable, une femme extraordinaire, un travail stable où un ami fidèle Stanislas m’a accueilli malgré ma maladie. Je n’ai jamais eu de pulsion de suicide, même au plus profond de la dépression. Quand on est sur une phase haute, c’est exhalant, excitant, fabuleux. On est efficace, survolté, on dort peu, on est capable de tout. Tout vous parait possible et l’est parfois. On a une énergie débordante. On produit beaucoup. On se sent bien. On parle beaucoup et trop vite. On a peur de rien. On est exigeant avec les autres. Bien trop. On s’énerve vite. Et le pire, c’est qu’on ne comprend pas qu’on est dans cet état et on ne l’accepte pas si on vous le dit. Mais on finit toujours par retomber. La souffrance psychique en dépression est elle très difficile, bien pire que la souffrance physique. On ne pense pas pouvoir s’en sortir. Impossible de se lever du lit. C’est assez dur. Cette maladie a fait souffrir mon entourage, ma femme, ma famille, mes enfants, etc. Je n’ai pas eu la carrière que j’aurai voulue. Je n’ai pas pu financer les études de mes enfants. Mais je ne suis pas malheureux. J’aurai pu avoir un cancer jeune et en mourir. Et puis j’ai été bien entouré. Je l’ai de façon modérée, en comparaison avec des personnes que j’ai pu rencontrer lors de groupe de discussions de personnes affectées par cette maladie. Pour l’instant ça tient sans médicaments. J’espère que ça continuera à tenir.


   
ver00 reacted
Citation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

Bonsoir,

 

Je suis diagnostiquée depuis 2002, bipolaire 1 , l'abilify m'a sauvée, mais j'ai pris 40 kgs; C'est lourd à porter, mais bon, je préfère ça que mes délires . J'ai peut être tort . Mon mari ne me désire plus . Mais ne me quitte pas, je suis un pilier financier ... La vie n'est pas blanche colombe, ni noire suie, elle est grise souris. Il y a entre nous 34 ans de mariage, et surement quelque chose ... Moi aussi, je suis heureuse, et bipolaire, j'ai fait un blog, je suis en train d'écrire un livre, je ne regrette rien . Ça s'appelle la résilience . La bipolarité est une recherche d'équilibre, pour moi, ce n'est pas une tare, mais l'aubaine de réussir à parfaire son esprit . Heureux celui qui le comprendra ! 

 
What do you want to do ?

New mail

 

   
RépondreCitation
ver00
(@ver00)
Famed Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3016
 

J'étais une jeune et jolie conne, j'espère en perdant ma beauté et grâce à la bipolarité  , attraper un peu plus de cervelle .

 
What do you want to do ?

New mail

 

   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce