crises d'agressivit...
 
Notifications
Retirer tout

crises d'agressivité

87 Posts
12 Utilisateurs
11 Likes
4,499 Vu
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

je sais pas je me sens énervée et impossible de dormir 


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

Et c'est un neuroleptique qui est censé calmer et faire dormir !


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Effet paradoxal? Ça arrive.


   
RépondreCitation
Vivi2
(@vivi2)
New Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2
 

Bonjour,

Je suis désolée par avance mais je risque d'ệtre longue. En effet, à part avec mon mari qui ne comprend pas toujours la maladie, je n'ai jamais partagé mon histoire, mes doutes, mes incompréhensions, mes questions, mon désespoir et mes révoltes.

Je suis diagnostiquée bipolaire depuis 2013 mais je suis malade depuis au moins mon adolescence, date de mes premiers épisodes dépressifs (j'ai 46 ans). La première phase maniaque que j'ai repérée, j'avais 26 ans. Je suis rentrée dans un délire assez flippant: j'étais persuadée que le diable voulait me posséder (à cette époque, je me droguais avec de la cocaïne et des ecstazys, ce qui a déclenché ou amplifié la crise, je ne me drogue plus du tout depuis). La seconde, c'était un mois après mon mariage, j'étais complètement parano et agressive, j'ai été en HP 3 jours. La troisième c'était en 2013, date de mon diagnostic, j'avais mis mon mari à la porte : HP 1 mois et 1 an d'arrêt de travail. La quatrième, en 2019, je me suis lancée dans l'organisation de fêtes familiales importantes, j'ai acheté une voiture sur un coup de tête, j'étais prête à traverser la France et l'Italie en famille (j'ai 4 enfants) avec notre voiture qui affichait déjà 250 000 km au compteur avec, toujours en fond, de l'agressivité : pas d'HP mais 1 an d'arrêt de travail.

Depuis 7 ans 1/2, je suis passée par de nombreux traitements : sertaline, zoloft, effexor, tercian, zyprexa, abilify, aripiprazole, théralène, alprazolane, olanzapine. Aujourd'hui, je suis sous Théralite, solian et lamotrigine. Je ne comprend pas mon psy. On change un médoc à cause d'un effet secondaire, et le médicament suivant a un autre effet secondaire et on continue comme cela... je ne sais jusqu'à quand. Je me demande comment on fera le jour où on aura fait le tour des traitements. J'ai d'ailleurs une question : à part votre psy, voyez vous quelqu'un d'autre pour vous aider dans la maladie? Si oui, quel type de professionnel et est ce que ça vous fait du bien ?

Trois choses me révoltent dans la maladie :

1 Le fait que, comme je suis malade, les gens se dédouanent d'une remise en question de leur part. Tout ce qui peut clocher dans la relation est forcément de ma faute. En plus, malheureusement, c'est souvent inconscient, donc comment lutter? J'ai, évidemment, particulièrement ce problème avec mon mari puisqu'il est le plus proche. Je l'aime beaucoup mais c'est quelqu'un de très colérique. Il est souvent violent dans ses paroles mais aussi dans ses gestes (moi aussi, mais moi on sait que je suis malade). Souvent, je m'interpose entre lui et les enfants et ça vole mais il ne se remet jamais en question. J'ai décidé que la prochaine fois que je vois mon psy, dans 1 semaine, je lui en parle et lui demande s'il ne pense pas qu'il devrait lui aussi peut être être soigné.

Annonce

2 La prise de poids. En 2013, à partir de mon hospitalisation, j'ai pris 15 kg en 1 an. J'ai tout perdu l'année suivante à force de beaucoup d'efforts, notamment du sport. Une fois que j'ai repris le travail, j'ai repris 20 kg, je les ai reperdus pendant mon arrêt de travail avec le sport encore. J'ai de nouveau repris les 20 kg avec la reprise du travail. Je ne me supporte plus et en plus je perd espoir de perdre à nouveau. Mon psy me fait progressivement arrêter le solian pour que je puisse perdre (ce dont je doute). Le problème c'est que j'ai maintenant de mauvaises habitudes alimentaires (sorte de boulimie, bière tous les soirs...). Je n'ai plus de volonté.

3 Enfin, j'en ai ras le bol que ma vie n'ait plus de goût, que tout se passe sans émotion. Je rêve de couleurs, d'éclats de rire, de dynamisme... En plus, je n'ai plus de mémoire et c'est très handicapant.

Voilà ma vie. Je vous remercie de votre écoute, de votre bienveillance et de vos conseils.

 


   
RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Salut @vivi2,

C'est un cheminement normal que de tester plusieurs traitements avant de trouver la combinaison miracle. On ne supporte pas les molécules de la même manière et on n'a pas tous les mêmes effets secondaires, donc le seul moyen de savoir c'est d'essayer. Tu as testé pas mal de molécules mais elles n'ont pas toutes la même fonction (le Tercian, le Théralène et l'Abilify sont prescrits dans trois buts bien différents, par exemple) et parfois tu as cité la même molécule deux fois (Olanzapine = Zyprexa, Sertraline = Zoloft) donc ça réduit un peu la liste. C'est normal que ton psy tâtonne pour trouver un traitement efficace et correct au niveau de la balance bénéfices/risques, il faut souvent être patient et je sais que c'est difficile. Quand vous trouverez la bonne combinaison, ta vie sera plus stable.

Je comprends que tu ne supportes pas la focalisation des autres sur ton trouble et qu'on t'accuse de tous les maux parce que c'est toi qui es malade. Si ton mari est violent avec toi et tes enfants, ce n'est pas forcément parce qu'il est malade et a besoin d'un traitement; en revanche il est nécessaire de faire quelque chose avant que ça ne tourne mal. C'est essentiel que vous soyez tous en sécurité. Un psychologue ou autre pourrait en parler avec lui: s'il n'a pas forcément besoin de médicaments, ça pourrait lui faire du bien de parler avec un professionnel de ses crises de colère et de chercher des solutions pour l'apaiser rapidement.

Pour la question de voir un autre spécialiste, disons que ton psychiatre équilibre la chimie de ton cerveau mais n'a pas le temps de discuter longuement du cheminement de ta vie. Parfois c'est nécessaire de poser ses doutes et questionnements sur la table, parfois non, c'est à toi d'en juger. Personnellement je vois une psychologue depuis trois ans en plus de ma psychiatre et les deux se complètent pour m'aider à avancer.

Pour ton manque de joie de vivre etc, il est possible de trouver un traitement qui te permettra d'être stable et d'avoir des émotions, la recherche est souvent longue mais garde espoir.

Le poids: demande à ton psy de t'orienter vers un bon nutritionniste qui t'aidera à équilibrer ton alimentation sans frustration. Quand on prend 20 kilos et qu'on fait beaucoup de sport et d'efforts alimentaires pendant quelques mois pour tout perdre, on est dans une bonne dynamique euphorisante. Une fois mince, on s'autorise à nouveau un gâteau, une cuisine au beurre et des journées sans sport parce qu'on a le droit de vivre puis on reprend 25 kilos. Aujourd'hui on déconseille fortement les régimes stricts qui nous font regrossir à long terme. L'idéal est de manger sain et équilibré sans jamais arrêter de manger ce qui nous fait plaisir, même si ce sont des frites. Dans le cadre d'une alimentation équilibrée, quelques frites et un dessert ne font pas grossir et si tu adoptes cette alimentation définitivement, tu perdras du poids plus lentement sans risque de le reprendre. J'ai fait comme ça pour perdre mes 20 kilos de médocs et ça a parfaitement fonctionné.

Enfin, en ce qui concerne ta mémoire, j'ai eu le même problème et on doit être nombreux. La seule solution que j'aie trouvé est de la rééduquer. Il y en a qui se musclent le corps tous les jours, moi je muscle mon cerveau. J'apprends des textes par cœur, je fais de la géographie, bref je réapprends à mémoriser. Si quelqu'un a une autre idée je suis preneuse.

Bon courage pour la suite et garde espoir!


   
Ada reacted
RépondreCitation
Vivi2
(@vivi2)
New Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2
 

Merci @lyleith,

Ton message est très réconfortant et rassurant. Bonne journée à toi.


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

@malette encore une sale nuit . 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Malgré les traitements?

dis moi déjà ce que tu prends?


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

@malette je prends seroplex le matin , dépakote 500 un matin et soir, un nozinan 50 . Avant à la place je prenais du loxapac le soir et je ne tenais pas en place . Par le passé j'ai testé le risperdal qui me provoquait aussi des insomnies . J'avoue que je suis paumée .


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

J'ai repris rendez vous via doctolib avec le psychiatre, j'espère qu'il me prescrira quiétapine et pas une dose de pipi de chat lol comme je vois que vous avez de bons dosages qui vous équilibrent et vous font dormir tous et toutes sur le forum


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Le zyprexa tu as essayé ( me rappelle plus) ?


   
RépondreCitation
Lyleith
(@lyleith)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 342
 

Quand je prenais du Dépakote je me levais plusieurs fois par nuit, impossible de rester couchée. Pourtant j'étais fatiguée... je faisais beaucoup de cauchemars et je sautais du lit illico.

La Quétiapine est prescrite par petites doses avant d'être augmentée si je me souviens bien.


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Oui on augmente la dose sur une semaine. 50 les 2 premiers jours ensuite 100 les jours 3 et 4 etc...150 puis 200


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

@malette oui il fonctionne bien mais m'avait fait grossir d'un coup ! si l'on arrive pas à satiété c'est galère, je ne peux pas manger 30 pommes par jour pour combler 😆 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

Je comprends!


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

Alors voilà j'ai vu mon psy aujourd'hui et j'ai du sertraline 25, toujours mon dépakote matin et soir, du théralène 5 trois le soir avant le coucher et de l'atarax 25 à 50 au coucher 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 3991
 

J’espère que le theralene te fera dormir 


   
Urantia reacted
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  
Posted by: @richard

Mais qu'attends tu de la liste des médicaments que tu prends ?
Ce discours c'est avec ton médecin qu'il faut l'avoir. S'il ne t'écoute pas change de psychiatre, c'est indispensable.
Un bon traitement, un bon médecin et tu verras que la vie change et vaut d'être vécue.
Que peut t'apporter L'échange de médication sur un forum ? que je te dise "ah moi je prends ceci et cela" ?
C'est un forum pas une pharmacie. Les conseils peuvent être précieux mais pas les médicaments... je ne connais pas de psychiatre ici !
Prends ton courage à deux mains et dis à ton psychiatre que tu ne te sens pas bien qu'il faut essayer autre chose...
Courage

Ce que vous ne voyez pas c'est que ce n'est pas de l'échange de médication sur un forum ou l'on se fait tourner des médicaments entre nous comme des bonbons mais une réponse à une question que me posait une internaute sur mon nouveau traitement ! Mon nouveau psy est très bien . Le but d'un forum est d'échanger nos idées . 


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  
Posted by: @urantia
Posted by: @richard

Mais qu'attends tu de la liste des médicaments que tu prends ?
Ce discours c'est avec ton médecin qu'il faut l'avoir. S'il ne t'écoute pas change de psychiatre, c'est indispensable.
Un bon traitement, un bon médecin et tu verras que la vie change et vaut d'être vécue.
Que peut t'apporter L'échange de médication sur un forum ? que je te dise "ah moi je prends ceci et cela" ?
C'est un forum pas une pharmacie. Les conseils peuvent être précieux mais pas les médicaments... je ne connais pas de psychiatre ici !
Prends ton courage à deux mains et dis à ton psychiatre que tu ne te sens pas bien qu'il faut essayer autre chose...
Courage

Ce que vous ne voyez pas c'est que ce n'est pas de l'échange de médication sur un forum ou l'on se fait tourner des médicaments entre nous comme des bonbons mais une réponse à une question que me posait une internaute sur mon nouveau traitement ! Mon nouveau psy est très bien . Le but d'un forum est d'échanger nos idées dans le respect , de discuter sur nos ressentis, avec ou sans medicaments. @malette merci pour ton ecoute, nos échanges et ta sympathie

 


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  
Posted by: @urantia
Posted by: @richard

Mais qu'attends tu de la liste des médicaments que tu prends ?
Ce discours c'est avec ton médecin qu'il faut l'avoir. S'il ne t'écoute pas change de psychiatre, c'est indispensable.
Un bon traitement, un bon médecin et tu verras que la vie change et vaut d'être vécue.
Que peut t'apporter L'échange de médication sur un forum ? que je te dise "ah moi je prends ceci et cela" ?
C'est un forum pas une pharmacie. Les conseils peuvent être précieux mais pas les médicaments... je ne connais pas de psychiatre ici !
Prends ton courage à deux mains et dis à ton psychiatre que tu ne te sens pas bien qu'il faut essayer autre cho


   
RépondreCitation
Urantia
(@urantia)
Trusted Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 97
Début du sujet  

pp


   
RépondreCitation
Page 3 / 5
Annonce
Annonce
Annonce