LE RÔLE DE LA PROTÉ...
 
Notifications
Retirer tout

LE RÔLE DE LA PROTÉINE HERV-W ENV DANS LA SURVENUE DES TROUBLES PSYCHIATRIQUES

6 Posts
3 Utilisateurs
3 Likes
537 Vu
Mosis
(@mosis)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 495
Début du sujet  

https://www.fondation-fondamental.org/avancee-majeure-le-role-de-la-proteine-herv-w-env-dans-la-survenue-des-troubles-psychiatrique

Une étude collaborative, menée par les équipes de chercheurs de Créteil, Genève et Zurich et publiée dans « Translational Psychiatry », a permis de montrer l’existence de signatures clinico-biologiques/immunologiques permettant de distinguer des sous-groupes de patients atteints de troubles majeurs de l'humeur et de troubles psychiatriques. A terme, cette stratification pourrait permettre de proposer aux patients des traitements personnalisés plus efficaces


   
Citation
RollerCoaster
(@rollercoaster)
Trusted Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 65
 

Je ne parviens pas à ouvrir ton lien. Ça renvoie "page non trouvée", une erreur 404, quoi.

En revanche, en tant que bipolaire type II, ces recherches m'intéressent beaucoup. Si tu pouvais nous envoyer le bon lien pour l'article en question, ce serait sympa.


   
RépondreCitation
RollerCoaster
(@rollercoaster)
Trusted Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 65
 

Ne t'embête pas. Je l'ai trouvé :

Avancée majeure : le rôle de la protéine HERV-W ENV dans la survenue des troubles psychiatriques

Je vais lire ça avec le plus grand intérêt. Merci.


   
Mosis reacted
RépondreCitation
RollerCoaster
(@rollercoaster)
Trusted Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 65
 

En toute sincérité,je ne suis pas tellement surpris par cette découverte. On savait déjà que certains gènes étaient impliqués dans le continuum "cyclothymie, troubles bipolaire, schizophrénie".

Ce sont sûrement les phénomènes de méthylation mis en évidence ces dernières années qui activent ces gènes. Ce processus de méthylation est activé par un stress, un trauma, voire - ça c'est plus surprenant - un trauma qu'à subi la génération précédente, autrement dit, nos parents, voire nos grands-parents.

Annonce

   
Mosis reacted
RépondreCitation
Mosis
(@mosis)
Reputable Member
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 495
Début du sujet  

@rollercoaster Merci d'avoir posté un lien qui fonctionne.

C'est pas complètement étonnant mais ça fait une nouvelle cible thérapeutique possible qui est potentiellement commune avec la sclérose en plaque.

Ça explique potentiellement une partie du fonctionnement de la pathologie et des dégâts neurologiques chez certains patients. 

C'est un peu la boîte noire pour moi comment ça se passe en pratique dans le cerveau avec cette maladie. C'est pas mis en avant dans les manuels de psycho éducations. 

 


   
RépondreCitation
Serleena
(@choupie)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 261
 

Merci pour le lien 


   
Mosis reacted
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce