Forum des bipotes

Notifications
Clear all

BIPO-ALCOOLO au secours

 

robedfl
(@robedfl)
Mini Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 6
Topic starter  

Bonjour à tous,

 

Un grand merci déjà pour avoir crée ce forum. ca soulage de se sentir moins seul. Je m'appelle Franck, 47 ans et ai été diagnostiqué bipolaire y a environ 30 ans. je ne me suis peu, pas ou mal soigné en 30 années à coup essentiellement de Depakote qui ne m'aidait pas. Un psychiatre m'a mis sous Theralite il y a 9 mois. J'ai pas vraiment eut le temps de me rendre compte de l'efficacité du traitement car je suis tombé en dépression sévère en Mars 2020 et hospitalisé. 7 mois plus tard je ne suis pas totalement tiré d'affaire et vie avec des peurs perpetuelles et m'alcoolise fortement pour les tuer, enfin vous connaissez le principe. Je commence même à boire dès le matin. Bien évidement, bipolaire et addictions m'ont mis dans un isolement presque total et je vie essentiellement de solitude pesante. Lundi je dois reprendre le travail et ai encore très peur du regard des autres. J'ai peur en permanence de ne pas être à la hauteur, d'être "démasqué". Plus jeune, j'ai vécu d'autres vies, des amis, des copains, des voyages des apparts des boulots..une vie normale quoi. Aujourd'hui à force de fuir pour ne pas afficher ma dépression latente j'ai perdu et la confiance en moi et les amis. J'aimerai retrouver des projets de vie, de petits projets et donner un sens à mon travail. Aujourd'hui j'ai encore peur de sombrer mais je m'accroche à l'espoir de ce que je fus parfois. Lundi j'y retourne on verra bien. Ca m'a fait du bien de vous écrire et de rentrer dans la communauté. Amicalement.Franck


Citer
Esteban (Plouf18)
(@plouf18)
Bipo
Joined: 11 months ago
Msg: 22
 

Bonjour,

J'ai le même âge que toi et j'avais aussi une vie "d'avant" dont j'ai du faire le deuil.

Les amis se sont fait de plus en plus rare quand j'ai commencé à m'alcooliser à de fortes doses et dès le lever. J'étais aussi un gros consommateur de stup. J'ai été hospitalisé comme toi à de nombreuses reprises et durant des périodes parfois très longues et tout celà à commencé quand j'ai préféré mettre un terme à ma carrière de cadre dans une grosse entreprise. Je ne pouvais plus supporter la pression et j'ai fait un burn out avec TS sur mon lieu de travail. Au fil du temps, j'ai tout perdu : ma femme, ma maison, mes "faux" amis, mes relations de travail, etc...

J'ai du affronter la solitude mais j'étais incapable de téléphoner et même répondre à des appels téléphoniques. Je me suis mis à avoir des tocs et des tics, avoir peur de la foule et des personnes en général. Bref la merde quoi.

Mal diagnostiqué pendant des années, j'ai pété les plombs lors d'une entrevue avec mon psy car j'étais en mode super "up" ; j'étais à fond !!! C'est alors que le diagnostic est tombé.

Aujourd'hui et même après plus de 15 ans d'arrêt total de travail je continue durant certaines périodes à m'alcooliser mais je ne touche plus aux stups 🙂 !

L'alcool n'est pas une fatalité et je comprends ta peur de reprendre ton emploi et surtout d'avoir le sentiment de te faire "démasquer" surtout que la maladie est encore de nos jours mal comprise et les fausses idées fusent vis à vis de la majorité des gens en nous prenant pour des "fous" MAIS en retrouvant ton emploi, il faut que tu positives dans la mesure du possible et en respectant une hygiène de vie plus raisonnable. C'est la galère, je sais, mais dis toi que tu ne peux pas courrir le risque de te faire arrêter par les forces de l'ordre et perdre encore plus ton autonomie et ton emploi...

Le travail fait peur c'est certain mais il peut-être très positif dans le sens ou ce sera le retour à une vie presque "normale" et celà ne peut que te faire du bien pour reprendre petit à petit confiance en toi au fur et à mesure du temps et retrouver une vie sociale.

Perso, après des années d'errances, j'ai eu la chance de tomber sur une compagne dont le frère est bipolaire mais bien après des années de solitude alternées de "copines"...

Pourtant, "avant" et pendant 17 ans avant la "catastrophe" j'étais heureux avec la mère de mes 2 enfants mais elle a décidé qu'elle n'en pouvait plus de mes addictions et a mis un terme à notre relation. Boum ! Retour à la clinique prendant 11 mois...

Aujourd'hui, 7 ans après mon diagnostic je suis marié et je suis heureux (pas tout le temps comme tous les bipos) mais j'ai moins de troubles du comportement. Bien sur le fait que mon épouse connaisse la maladie à joué un rôle essentiel mais je te promets que tu peux surmonter tes angoisses, tes addictions et le reste si tu peux te mettre en valeur et pas en retrait. Tout le monde à droit au bonheur et l'être humain ne peux vivre seul (Dixit mon psy qui m'a d'ailleurs sauvé la vie à plusieurs reprises !).

Crois en toi et quitte à utiliser la méthode "Coué" tous les jours, je suis certain que tu sortiras de ta coquille petit à petit et que tu retrouveras une vie presque normale mais malheureusement il te faut trouver la stabilité de tes humeurs et là seul ton psy peut faire quelque chose. Je ne suis ni psychologue, ni psy et ni médecin alors prends en de mon "témoignage" et laisse de côté le reste si tu juges mes idées non pertinentent.

Bon courage.


RéponseCiter
helene13014
(@helene13014)
Mini Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 10
 

@robedfl

Bonjour et bienvenu Franck,

Comme toi, je reprends lundi (j'attends la confirmation ce soir) le travail après 7 mois d'arrêt. Avec d'abord un problème alcool-dépression puis épisode maniaque (diagnostic bipolarité) puis dépression à cause de la solitude après une séparation.

Le psychiatre aurait aimé que je reste un peu plus longtemps en arrêt mais le travail est le seul endroit où j'ai des contacts humains (depuis la fin de l'adolescence). Vraiment difficile de ne pas m'alcooliser quand je suis seule et le confinement  oh là là... Alors ça fait longtemps que je demande à reprendre.

La trouille de reprendre avec cauchemars de travail même si j'en ai envie. Je sais que j'ai laissé un message délirant à mon manager, nous n'avons échangé que par sms ou emails après ça et il se refuse à me donner tout accès à mon univers professionnel avant que je reprenne...

Peur de ne plus être à la hauteur aussi.

C'est une chance d'avoir un travail et de pouvoir travailler pour moi.

J'aimerais bien savoir si ta reprise c'est bien passée lundi. Si tu as des astuces qui marchent au moins un peu pour ne pas boire quand tu es seul, ça m'intéresse. Et pourquoi pas un challenge no-alcool 🙂

Hélène

44 ans


RéponseCiter
helene13014
(@helene13014)
Mini Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 10
 

@robedfl

Salut,

Comment c'est passé ta reprise?

Ln


RéponseCiter
Esteban (Plouf18)
(@plouf18)
Bipo
Joined: 11 months ago
Msg: 22
 

Salut Franck et Helene comment c'est passé votre reprise ?

 


RéponseCiter
robedfl
(@robedfl)
Mini Bipo
Joined: 4 months ago
Msg: 6
Topic starter  

Bonjour à tous,

 

Merci pour vos messages et je ne sais comment m'excuser de ne pas y a voir répondu avant ......3 mois. J'étais incapable d'écrire même en y pensant tous les jours, tiraillé que j'étais entre l'envie de mort et l'espoir. J'ai repris le travail en effet et même si sur le papier tout devait bien se passer je me suis senti isolé, seul, inutile. Les quatres personnes de ma petite équipe ne m'adressaient quasi plus la parole. J'ai craqué et suis de nouveau arrêté....chez moi et je me suis malheureusement remis à boire, à me désespérer. Je suis très très seul aujourd'hui et pratiquement sans argent et bourré de dette. J'ai deux lapins nains depuis 3 mois et ils me gardent en vie car eux n'ont rien fait. Mon psychiatre devrait me faire rentrer à Saint-Anne pour m'aider; j'attend. Et en attendant faut ue je trouve un petit boulot au "black" pour payer mon loyer. En gros il me faut 400/500 € par mois. Je ne trouve pas. Si vous avez des idées je vous en prie aidez moi. Je ne suis pas desespéré aujourd'hui mais complètement résigné. Je crois que j'ai admis que la maladie est plus forte que moi. J'ai des dettes envers mon père et ça me fait mal de pas pouvoir le rembourser. Après il y a mes lapins que je ne veux pas voir distribués je ne sais ou. J'ai acheté mes cartons pour ranger mes quelques affaires. J'ai peur et je me sens très seul. Toute aide possible me serait la bienvenue. Bien à vous. Franck


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !