Forum des bipotes

Présentation  

 

AlvaroRecoba
(@alvarorecoba)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
14/08/2019 3:48  

Bonjour,

 

Dans un moment de détresse où j'ai fait du mal à beaucoup de mes proches, du à nôtre maladie, je me suis dit qu'après l'avoir fait pour mon alcoolisme, j'allais cherché de l'aide, une écoute, et pourquoi pas via mon expérience aider des gens, m'inscrire sur ce forum.

 

On a toujours dit de moi que j'etais lunatique, que mon humeur était imprévisible, ca me flattait, quelque part j'étais à part.

 

Ca c'était quand j'étais jeune, ado, il y en a qui deviennent gothique, racaille, peu importe. J'etais mister humeur changeante. Ca allait.

 

J'ai rencontré une femme il y a de cela bientôt 4 ans, une patience infinie, toujours à l'écoute.

 

On habite ensemble depuis maintenant 1 an et demi, et elle a vite compris que ce côté " imprevisible ", n'etait pas du à mon caractère, mais quand elle m'a vu appelé mes proches en pleine nuit, pour leur dire que je les aime ou que c est que des grosses merdes, sans raisons, elle m'a fait comprendre que j'avais peut etre un """ problème """.

 

Il m'a fallu prendre du recul, mais je suis allé voir une psychiatre.

 

Refus de donner des medocs pour donner des medocs, et moi ça m'allais, mon argument principal étant que je veux pas devenir un cachetonneux légume.

 

Une demi douzaine de séances plus tard, elle fait confirmer mon diagnostique par un autre psychiatre. 

 

Bipolaire, le gros mot.

 

Au début elle pensait que j'étais dépressif. Puis je lui ai raconté les bêtises que j'ai pu faire sans raisons. Péter un plomp et prendre un credit alors qu'une heure avant j'etais dans mon lit, acheter une télé alors que j'en ai deja une ... un classique.

 

Et là elle a vu juste. 

 

Lamotrigine, 25mg tout les deux jours, après tout j'avais pris du roactuane etant jeune, au bout d'une semaine je voulais me suicider et je pleurais pour tout et n'importe quoi. Sensible au medocs.

J'ai été piqué par un insecte tropical, douleur extrême, codoliprane : 5 heures de sieste au bout de dix minutes. Je reagis fort.

 

Une lune de miel avec ce traitement, tout allais parfaitement, je buvais plus, mes proches, ma famille, au boulot, tout le monde trouvait que ca allait mieux. A un traitement ultra léger je pensais etre guéri.

 

J'en suis à bientot 200mg par jour, et tout part en miettes.

Hier l'anniversaire de madame, j'ai fait les choses en grand, elle a apprécié, ce soir je l'insulte.

Résumé  de ma vie.

 

Au plaisir d'echanger avec vous, pour en savoir plus et me comprendre et comprendre un peu plus ce qui m'arrive.


Citer
Noush
(@feenyx)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 4701
14/08/2019 5:43  

Euh 25 de lamictal 1 jour sur deux y a que moi que ça choque ?

Après si tu as conscience qu il y a encore un soucis... Je suppose qu un médecin peut régler ça 

Ils ne savaient pas que C était impossible alors ils l'ont fait


RéponseCiter
Croco
(@crocolil)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 1461
14/08/2019 6:40  
Posté par: @alvarorecoba

Bonjour,

 

Dans un moment de détresse où j'ai fait du mal à beaucoup de mes proches, du à nôtre maladie, je me suis dit qu'après l'avoir fait pour mon alcoolisme, j'allais cherché de l'aide, une écoute, et pourquoi pas via mon expérience aider des gens, m'inscrire sur ce forum.

 

On a toujours dit de moi que j'etais lunatique, que mon humeur était imprévisible, ca me flattait, quelque part j'étais à part.

 

Ca c'était quand j'étais jeune, ado, il y en a qui deviennent gothique, racaille, peu importe. J'etais mister humeur changeante. Ca allait.

 

J'ai rencontré une femme il y a de cela bientôt 4 ans, une patience infinie, toujours à l'écoute.

 

On habite ensemble depuis maintenant 1 an et demi, et elle a vite compris que ce côté " imprevisible ", n'etait pas du à mon caractère, mais quand elle m'a vu appelé mes proches en pleine nuit, pour leur dire que je les aime ou que c est que des grosses merdes, sans raisons, elle m'a fait comprendre que j'avais peut etre un """ problème """.

 

Il m'a fallu prendre du recul, mais je suis allé voir une psychiatre.

 

Refus de donner des medocs pour donner des medocs, et moi ça m'allais, mon argument principal étant que je veux pas devenir un cachetonneux légume.

 

Une demi douzaine de séances plus tard, elle fait confirmer mon diagnostique par un autre psychiatre. 

 

Bipolaire, le gros mot.

 

Au début elle pensait que j'étais dépressif. Puis je lui ai raconté les bêtises que j'ai pu faire sans raisons. Péter un plomp et prendre un credit alors qu'une heure avant j'etais dans mon lit, acheter une télé alors que j'en ai deja une ... un classique.

 

Et là elle a vu juste. 

 

Lamotrigine, 25mg tout les deux jours, après tout j'avais pris du roactuane etant jeune, au bout d'une semaine je voulais me suicider et je pleurais pour tout et n'importe quoi. Sensible au medocs.

J'ai été piqué par un insecte tropical, douleur extrême, codoliprane : 5 heures de sieste au bout de dix minutes. Je reagis fort.

 

Une lune de miel avec ce traitement, tout allais parfaitement, je buvais plus, mes proches, ma famille, au boulot, tout le monde trouvait que ca allait mieux. A un traitement ultra léger je pensais etre guéri.

 

J'en suis à bientot 200mg par jour, et tout part en miettes.

Hier l'anniversaire de madame, j'ai fait les choses en grand, elle a apprécié, ce soir je l'insulte.

Résumé  de ma vie.

 

Au plaisir d'echanger avec vous, pour en savoir plus et me comprendre et comprendre un peu plus ce qui m'arrive.

Bonjour et bienvenue 🙏 

je ne connais que trop bien ce que tu décris . Il y a des choses qui nous dépassent et qui font qu’on peut être des anges ou des démons .

Je ne suis pas médecin mais avec mon expérience je crois que les médicaments aident à ne pas aller trop loin . Cependant, c’est une maladie qu’il faut réussir à connaître  pour pouvoir atténuer les crises . Essayer d’avoir une petite sonnette d’alarme quand on commence à être en roues libres .  

Chercher le calme quand on part en vrille . Se forcer à dormir  si tu ne dors plus . En clair : quand tout s’emballe il faut avoir un fil rouge qu’on appelle la discipline de vie .

Ce n’est que mon témoignage à mon petit niveau mais si tu veux échanger, sache que tu trouveras sur ce forum des gens formidables, qui essaient tant bien que mal de vivre avec cette maladie invisible .

je ne pense pas qu’on guérisse vraiment, on vit avec et on se connaît de mieux en mieux .

Amitiés 

il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous . Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste .


RéponseCiter
AlvaroRecoba
(@alvarorecoba)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
14/08/2019 9:05  

@feenyx

C'était les premiers jours, pour éviter les réactions cutanées apparemment, et ça marchait mieux qu'à 150mg  🙁 


RéponseCiter
AlvaroRecoba
(@alvarorecoba)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 1 mois
Msg: 3
14/08/2019 9:11  

@crocolil

Oui, je pense que j'ai trop compté sur les medicaments en tant que remède miracle.

Néanmoins, ca m'a permis de comprendre quand ca va pas et de limiter les dégâts on va dire.

Comme d'hab je me retrouve comme un con au réveil en pensant à toutes les conneries que j'ai pu faire hier et cette nuit.

 

Au plaisir de vous lire


RéponseCiter
Croco
(@crocolil)
Super Bipote
Inscription: Il y a 4 mois
Msg: 1461
14/08/2019 9:17  

Le passé c’est le passé . Fais ce qui est bien pour toi au présent c’est déjà beaucoup et prépare le futur en te disant que tu vas comprendre comment tu fonctionnes . Je pense que c’est la clé . 

il se peut que vous détestiez quelque chose alors que c’est un bien pour vous . Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu’elle vous est néfaste .


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1759
14/08/2019 9:18  

25mg tous les 2 jours ca n a aucun sens ça fait pas une montée progressive mais des fluctuations plasmatiques

le lamictal met du temps à agir vous n êtes même pas encore à dose efficace et c est là pour la prévention des épisodes dépressifs, si vous êtes déjà dedans ça ne fera rien

et si vous êtes irritable comme la majorité des patients en début de phase haute, ça fera rien non plus

mon message c est que votre traitement là il fait rien donc vous attardez pas trop à chercher l imputabilité de ce dernier dans ce qui vous arrive (et non ça marche pas mieux à 25mg, autant prendre des dragibus)

Healthy Boy


RéponseCiter
Lenore
(@lenore)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 75
14/08/2019 9:24  

Bienvenue à toi !

Ce n'est pas facile de se gérer tout le temps, tu en as bien conscience et c'est déjà un point important. N'hésite pas à fouiller un peu les différents topics de ce forum, pas mal de sujets intéressants ont déjà été abordés 🙂 Néanmoins, prends aussi un peu de recul par rapport à ce lieu virtuel : il y a des gens fort sympathiques, mais il peut aussi y avoir des sources de stress, voire d'angoisse (surtout pour nous qui passons trop facilement du simple stress à l'angoisse). Bref, fais-toi ton propre avis 🙂 Enjoy !

"Il ne peut y avoir de beauté exquise sans une certaine mesure d'étrangeté." (Edgar A. Poe)


RéponseCiter
Noush
(@feenyx)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Msg: 4701
14/08/2019 1:36  

Des dragibus? Serieu je croyais que c était les kinders qui prevenaient les déprimés.... Pas drôle je vais devoir retourner faire des courses... 

Ils ne savaient pas que C était impossible alors ils l'ont fait


RéponseCiter
Elo
 Elo
(@eloossh)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 6 mois
Msg: 3536

Croco et olivier ont aimé
RéponseCiter
A23
 A23
(@a23)
Moyen Bipolaire
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 114
14/08/2019 9:59  

C’est pas très sympa de dire que le lamictal ne fera pas sortir de la dépression moi c’est ce que ma psychiatre me prescrit et elle ne me donne que ça et du xanax et augmente la dose tout les 15jours. Si les psychiatres pensent que c’est bon c’est pas super d’avoir des messages qui nous disent le contraire et induise le doute ! 

Surtout si on a déjà essayer plusieurs antidépresseurs et que ça n’a rien donné de très bon il vaut mieux faire confiance au psychiatre. Merci de ne pas nous décourager !


RéponseCiter
kust
 kust
(@kust)
Super Bipote
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 1759
14/08/2019 10:22  

oui mais je suis pas là pour être sympa 

si vous sortez d une dépression c est pas le lamictal qui vous en a fait sortir, c est ausi simple que ça 

Ça veut pas dire qu il faut pas le mettre et peut être que ça sera efficace pour la prévenir l arriver de la prochaine et ça doit pas vous décourager 

mais pour le traitement de la dépression bipolaire c est zéro, vous pourrez pas trouver une seule étude qu elle soit bien ou mal faite qui ira dans ce sens, même le vidal le dit c est vous dire

je me permets de vous mettre une capture d écran du vidal, qui est on ne peut plus explicite

 

 

Healthy Boy


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription