Notifications
Retirer tout

Sable mouvant

13 Posts
5 Utilisateurs
0 Likes
668 Vu
Silence
(@silence)
Active Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 7
Début du sujet  

Bonjour,

Enlisée entre diagnostiques et médications, très anxieuse, je me pose un nombre inimaginable de questions. Je passe beaucoup de temps à me documenter sur ma maladie, je prends des notes face à mon psychiatre.

Je suis bipolaire type 2 à cycles ultra, ultra rapides (plusieurs cycles par jour), à polarité positive et comorbidité additive.

J'ai 44 ans, je suis en couple depuis 26 ans et notre fille étudiante vole (presque) de ses propres ailes. Je dois dire que sur ce point là, j'ai énormément de chance vu mon instabilité à faire peur.

Je vis dans la montagne avec mes 2 chiens, mes chats, mes poules et mon cheval. Là encore, tout est en place pour que je puisse m'épanouir. 

Je suis éducatrice spécialisée de formation mais actuellement j'ai accepté un travail d'AVS, moins lourd et dont les congés scolaires m'aident à m'équilibrer.

J'ai construit ma vie sur du sable mouvant, maltraitée durant toute mon enfance, toxicomane très jeune, souvent affectée par la maladie (hépatite C et grave maladie pulmonaire), je peux aujourd'hui dire que mon parcours est chaotique.

Je commençais fin de l'été à me sentir plus stable dans mes humeurs malgré quelques pics hypomaniaques (sous alcool) et quelques colères imprévisibles et peu contrôlables.

Mon quotidien cet automne est de plus en plus difficile et je me sens de plus en plus souvent tirée vers le bas, désarmée et sans ressources. Les envies d'en finir tournent en rond et les angoisses écrasent ma poitrine.

Annonce

Suite à l'entretien de la semaine dernière avec mon psychiatre, un nouveau diagnostique (qui devrait être provisoire) est tombé :

Je suis dysphorique avec des variations ultra circadiennes, plusieurs dans la journée, sur un stress externe qui produisent des états mixtes.

Conséquences :
Je détruis la relation avec autrui
Je suis tirée vers la dépression, les idées noires

Les états mixtes augmentent la dysphorie, l'énergie, les pensées négatives, irritabilité, anxiété avec un pic d'intensité fin d'aprèm.

Nouvelle médication, bla bla bla bla bla

Je suis en train de détruire la plupart des choses que j'ai construites ces dernières années. je suis d'une humeur exécrable, j'en veux à la terre entière, j'ai envie de faire un trou, de m'enterrer et d'hiberner tout l'hiver (ou toute la vie).

D'un naturel optimiste, enjoué, souriante, je suis passée à rabat-joie, triste et sans avenir.

Voilà pourquoi ce message, je cherche des personnes qui ont souffert du même type de bipolarité que le mien et qui vont mieux. Comment avez-vous fait ? 

Je vois un psychiatre et je suis en thérapie hebdomadaire. J'ai des loisirs (équitation, percussions, rando, rollers) Je m'initie à la pleine conscience.

J'ai malheureusement perdu à peu près tout mon cercle social (je ne fonctionne pas bien en société). Je pense que je souffre vraiment de solitude mais comment ça pourrait en être autrement ?

Merci d'avance pour vos témoignages 


   
Citation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 

Ca n existe pas les plusieurs cycles par jour, c et tout simplement de la labilite émotionnelle 

La dysphorie c est pas ça 

Y a un problème de diagnostic donc dès le départ ça risque de pas trop marcher 

Bon courage en tout cas


   
RépondreCitation
Silence
(@silence)
Active Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 7
Début du sujet  

Je ne pensais pas avoir le diagnostique d'un psychiatre en venant sur ce site...

Mon témoignage n'a pas la prétention d'expliquer ce qu'est la dysphorie ou les états mixtes ou même les cycles très rapides. Je ne fais qu'énumérer quelques symptômes, surtout ceux qui me sont tombés dessus depuis que l'euphorie (que j'aimais tant) s'est transformée en dysphorie (bcp moins sympa).

Si venir témoigner ici a pour conséquence de me mettre dans le doute ou de m'amener à me défendre, ça ressemble bien à la vie que je mène et ça ne m'apporte pas grand chose à part des idées qui tournent en boucle dans ma tête et de l'anxiété.

Je cherche juste à discuter avec des personnes qui souffrent des même maux que moi, tout simplement et surtout, sans jugement !


   
RépondreCitation
kust
 kust
(@kust)
Famed Member
Inscription: Il y a 7 ans
Posts: 3055
 
Posté par: @silence

Je ne pensais pas avoir le diagnostique d'un psychiatre en venant sur ce site...

 

La vie est pleine de surprise

Si vous voulez dialoguer avec des gens qui traversent des symptômes similaires il faut que ce que vous mettez en avant soit correct

Après c est qu une info, vous en faites ce que vous voulez :p

Désolé que ça soit vécu comme une agression


   
RépondreCitation
Silence
(@silence)
Active Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 7
Début du sujet  

Je ne vous savais pas en plus modérateur de ce forum ...


   
RépondreCitation
DOUDOU13
(@doudou13)
Estimable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 158
 

Bonsoir,

type 2 aussi je suis disposé à échanger avec vous avec grand plaisir, cependant n'en veuillez pas à Kust il est cache mais ses mots son toujours plein de sens et pris sur les échanges. Cependant il réponds c'est que cela l'a interpelé.

Les bons diagnostiques en types 2 sont rares car très fluctuents avec d'autres pathologie psy.

Je suis hyperactif en plus de mon type 2 et mes fluctuations sont très fréquents que ce soit en up ou down…(donc la dépression pas trop pour moi lol).

Revois un psy pour te confirmer cela car c'est tres important et kust a dans un sens raison de t'avertir sur ce sujet.

Bon courage


   
RépondreCitation
Silence
(@silence)
Active Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 7
Début du sujet  

@doudou13

Bonsoir,

Merci pour ta réponse ! 

donc la dépression pas trop pour moi lol

C'était pareil pour moi avant ... par ma polarité essentiellement positive.

Mon psychiatre me dit que c'est assez fréquent que les BP qui souffrent de cycles rapides et essentiellement positifs virent après un certain nombre d'années en états mixtes (il y aurait pas mal d'écrits à ce sujet).

Avant je faisais de 'faux états mixtes' à cause de la rapidité des up and down. Après un mois de septembre perturbant (je ne sais pas si il est en cause), mon état a vraiment beaucoup changé (mode triste et grognasse).

Diagnostique / contre-diagnostique de 2 psychiatres spécialistes en bipolarité + une thérapeute qui a fait le tout premier diagnostique et enfin mon thérapeute actuel (qui est aussi médecin) semblent d'accord et s'accordent sur les traitements (mon thérapeute actuel favorisant la parole, le travail autour des traumatismes du passé, la TCC et la pleine conscience).

j'ai mis pas mal de temps à accepter cette réalité que j'ai vécu comme une nouvelle épreuve, celle en trop.  

 

Kust, je sais que je suis susceptible mais je pense que quand on donne son avis, il est important de le faire avec des pincettes et non avec certitude. Il me semble qu'on ne se connait pas, chaque BP est différent, nous avons tous notre propre histoire et des parcours compliqués.

Bonne soirée à tous les 2 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 
Posté par: @silence

Je ne vous savais pas en plus modérateur de ce forum ...

Bonjour et bienvenue,

Il ne semble pas que Kust ait modéré quoi que ce soit 🤔 

Comme le dit DOUDOU13, ne faites pas attention à la tournure de ses phrases et restez concentré sur le fond de ses posts. Les pincettes, il ne sait pas ce que c'est 😉  Par contre, nous tous...les pasKust, les autres quoi...on parle très gentiment 🙂 


   
RépondreCitation
DOUDOU13
(@doudou13)
Estimable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 158
 

Silence, je suis d'accord sur les aspects complexes que sont des phases up regroupé pas des mini-phase up, mais le danger est de penser que toutes ces petites phase sont entrecoupé de down, je m'exprime sur mon cas personnel uniquement et sans source scientifique.

Au début je pensais enchainé plusieurs phases up différentes sur des cycles de temps très court car coupé par des soi-disant phase down, soit en math 1 up + 1 down = 1 phase.

Maintenant surtout depuis peu et malgrès ma comorbiditée TDAH je comprend un peu mieux le mécanisme (je reste modéré quand meme)

Lorsqu'une phase up apparait une légère prise de conscience me fait repensé ou replongé sur ma vie de merde et sur ceux que j'ai déçus et autres thèmes triste ou mélancolique à ce moment je pense etre en down et subitement ca repart en up, mais c'est une fausse piste la phase up est la meme et le cycle n'est pas terminé juste figé et reviens quand cela repart, mettons nous dans la situation ou notre désordre émotionnelle vient de ce probleme de neuro-transmetteur, pouvons nous pensé simple supposition qu'il puisse par un élèment extérieur non caractérisé remettre un peu d'ordre momentanément.

je reste persuadé que les multis up sont sur une meme phase mais ce n'est que mon avis.

j'espère etre claire car je ne me relis pas


   
RépondreCitation
Silence
(@silence)
Active Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 7
Début du sujet  

Oui ton avis est très clair et cohérent, merci.

Que fais-tu pour aller mieux ? Quels médicaments prends-tu ? As-tu de réelles accalmies ? des périodes vraiment très noires ? une hospitalisation peut-elle faire du bien ? 

Je me sens tellement faible et fragile que j'ai envie de me faire hospitalisée mais j'ai peur que ce soit encore pire et que ça ne m'apporte pas grand chose.

Tu remarqueras que je suis perdue et engluée 🙁   J'ai rendez-vous avec ma généraliste et je verrai ce qu'elle va me proposer.

Pffff, je me relis et vraiment je me trouve plombante, je suis vraiment désolée.


   
RépondreCitation
DOUDOU13
(@doudou13)
Estimable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 158
 

Je pense que déjà il faut que tu te repose et reprenne confiance en toi, l'hospitalisation peut te faire du bien à partir du moment ou tu l'acceptes et la prend comme une bouffée d'oxygène. 

Moi dosé à 2g de depakote mais traitement avec trop d'effets secondaires donc maintenant avec mon nouveau psy très compétent je commence le lithium à petite dose avec depakote 250mg 1  matin et 1 soir pour la transition.

Je ne prend rien d'autre car sujet au comportement paradoxal sous benzodiazepine et shooté au anti dépresseur pendant x temps et depuis le diagnostic de bipolarité comme les 2 ne vont pas de paire je n'en prend plus du tout.

J'essaie de me tourner vers des médecines alternatives notamment je vais essayer les herbes médicinales pour la détente de moi-même, ensuite le sport me défoule et me fatigue , la méditation même si je suis pas super concentré me calme et m'aide à me comprendre et enfin me donner une hygiène de vie strict est salvateur surtout pour le sommeil car je réussi à dormir entre 4 et 6 heures alors qu'avant pendant des années entre 2 et 4 heures. 

Les idées noires ne sont que des idées et nous sombrent dans la déprime totale. La fragilité et la faiblesse sont aussi l'illusion que te donne la déprime.  Tu n'es pas au top mais il faut aussi en plus qu'avec l'aide extérieure tu comprenne que tu n'est pas nul ni rien au contraire, tu es plus que tout autres car tu es toi, accepte toi , tu es génial et tu doit t'en rendre compte.  Arrive à  te donner du positif, ne voit plus les mauvais côtés de ta vie et regarde les bons uniquement. 

Ne te déteste plus,  aime toi! Accepte ta différence tu verras ça ne te guérira pas mais ça te rendra plus légère.  

Bon courage pour ton rdv avec le généraliste 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 3991
 

C quoi tes effets secondaires avec la depakote? Je l’ai arrêté de moi même en août car plus d’émotions et je suis lithium maintenant.


   
RépondreCitation
DOUDOU13
(@doudou13)
Estimable Member
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 158
 

Appétit intensif. 

Ballonnement problème digestif 

Boutons purulent 

Somnolence ( comme un narcoleptique)

Irritation accrue 

Perte de libido

 


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce