Notifications
Retirer tout

Mon neveu bipolaire

6 Posts
2 Utilisateurs
0 Likes
486 Vu
Kerlin
(@kerlin)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

Bonjour à tous, je suis ravie de tomber sur ce forum. Mon neveu de 27 ans a été diagnostiqué il y a environ 2 ans (de mémoire). Dépression puis épisode maniaque. Il venait d'avoir une petite fille. En dépression, il est parti chez son père, sa copine l'a viré, il est passé en phase maniaque, lui a envoyé des menaces, s'est tatoué partout avec l'argent de la revente de sa voiture dont il aurait dû se servir pour rembourser l'emprunt, etc. Bref condamné à 6 mois avec sursis et période probatoire de 2 ans. Ca, c'était en Corse. Son père en a eu marre et l'a amené courant mars sur le continent, dans une maison de vacances appartenant à la mère de mon neveu (parents séparés), sans la prévenir. Et il l'a laissé seul... La crise s'est donc aggravée (cannabis ++, délire mafieux, des centaines de messages insultants ou de menaces à sa mère qui vit en Belgique, qui en avait peur). Et puis patatras, le papa décède brusquement en Corse. Alors la maman est descendue voir son fils et je suis venue lui donner un coup de main. Avec moi, il est gentil. Après une nuit où il a tout envoyé valdinguer dans la maison, sa mère l'a fait hospitaliser à la demande d'un tiers. Cela fait donc un mois et ça va nettement mieux. Du coup, nous ignorons encore combien de temps il va devoir rester à l'hôpital. Lui veut en partir (je comprends, aucune activité proposée de toute la journée, chambre sinistre avec aucune vue sur dehors ...). Il souhaiterait aller vivre en Belgique près de sa mère pour ne pas rester seul. Il ne supporte pas la solitude. Le hic c'est qu'une révocation de son sursis est en attente. D'après l'avocat, elle devrait être annulée puisqu'il y a de bonnes raisons au fait qu'il n'a plus suivi les injonctions depuis mars. Mais la peine de 2 ans doit être faite en France obligatoirement. Il est hors de question qu'il reste tout seul là où il est. La seule solution que je vois actuellement, c'est qu'il vienne chez moi au moins dans un premier temps, histoire de reprendre pied dans la vie. Actuellement il est au chômage et n'aurait plus droit à des indemnités journalières de la sécu (il n'a pas beaucoup travaillé dans sa jeune vie). L'assistante sociale lui a parlé de la MDPH, mais il ne veut pas être considéré comme un handicapé. Qu'est-ce que cela va lui apporter (car y a un moment où il faudra bien dire au chômage qu'il ne peut pas chercher du taf pour le moment) et que puis-je lui dire pour le rassurer ?

Autre chose, pour le moment mon mari refuse de l'accueillir (il ne le connaît pas du tout), ce qui ne me simplifie pas les choses. Mais j'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je ne vois pas d'autres solutions. La famille de son père ne veut pas en entendre parler car pour elle, c'est à cause de lui qu'il est décédé. Mon neveu, lui, est prêt à venir chez moi puisqu'il ne peut aller chez sa mère. Mais comment l'occuper toute la journée sachant que je travaille (heureusement chez moi) et que mon mari est en arrêt suite à un accident et donc à la maison. Bref, je me pose plein de questions. Et surtout lui ! Et j'aimerais pouvoir lui donner des réponses car je sens bien qu'il a besoin qu'un cadre soit mis en place pour lui, qu'il a besoin de savoir comment va s'organiser sa sortie et que cela l'angoisse terriblement. Nous avons rv avec la psy lundi, on en saura peut-être un peu plus sur cette sortie. J'aimerais pouvoir lui apporter des réponses, qu'il puisse se projeter dans le futur afin de moins angoisser. Alors si vous avez des conseils, je suis toute ouïe ! 

Pardon pour la longueur de mon post et merci d'avance pour vos réponses !


   
Citation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

Le premier conseil que je peux te donner c’est de 1/ attendre la fin de son hospitalisation.

2/ comme quand on se casse une jambe il y a un temps de rétablissement +/- long. Certain reste seul, d’autre s’entoure de structures type hôpital de jour ou autres.

après ce temps vous pourrez parler de la suite. Mais ne pas brusquer. Sortir d’une hospit et d’une phase maniaque est éprouvant pour le cerveau.

si vous voulez encore plus de conseils je vous redirige vers l’UNAFAM qui est structure « d’experts » dans le soutien et l’accompagnement des personnes aidantes des patients psy.

bon courage et n’hésitez à revenir vers nous.

bon courage.

Annonce

   
RépondreCitation
Kerlin
(@kerlin)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

Merci Melo pour cette réponse rapide. Oui bien sûr il faut attendre la fin de l'hospitalisation. Mais j'ai l'impression que de savoir où il va aller après lui permettrait de mieux la supporter. Car là il en a ras-le-bol 🙂 les journées sont longues quand on ne fait rien... D'autant plus que dans le coin où il est il n'a personne pour venir lui faire de petites visites de temps en temps. Là, sa mère est descendue pour les vacances mais ce n'est que pour 15j. Et j'ai pu passer une am avec lui dehors la semaine passée, mais j'habite à 3h de là 🙂

Et justement, pour ce temps de rétablissement, il ne veut absolument pas rester seul (et d'ailleurs ce serait trop dangereux car ses "potes" risquent de lui tomber dessus).

Moi je ne veux rien brusquer. C'est lui qui n'arrête pas d'en parler. Comme sa mère, c'est déjà un angoissé de base. Il parle même de "disparaître" si l'hospitalisation devait se prolonger longtemps.

 

Merci pour l'info sur l'UNAFAM, vais aller voir ce que je peux trouver !

 

bon dimanche !

 


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

L’hospitalisation c’est long et généralement si c’est en unité fermée il y a pas bcp de visite. Bien sûr qu’il veut savoir ce qu’il va faire. C’est le premier qui devra apprendre la patience pour son rétablissement.

ce qu’il faut déterminer en effet c’est OU il va aller après l’hp. Une fois ca prêt vous pourrez l’accompagner voir avec un hdj dans cette ville.

surtout ne pas rester seul. L’UNAFAM c’est top!


   
RépondreCitation
Kerlin
(@kerlin)
New Member
Inscription: Il y a 6 mois
Posts: 3
Début du sujet  

il n'est resté qu'une semaine en unité fermée. Mais le temps est long quand on n'a rien à faire ! Oui, la patience ... c'est pas son fort 🙂

 

Le site de l'UNAFAM est une vraie mine d'infos ! Merci encore ! Bon, y a pas grand chose proche de chez moi car je suis en pleine campagne. Mais on va bien finir par trouver !


   
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Membre Moderator
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3991
 

On peut les appeler il me semble.


   
RépondreCitation
Annonce
Annonce
Annonce