Notifications
Retirer tout

Dépression qui s'annonce

 

Setareh
(@setareh)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 63
Début du sujet  

bonsoir à vous,

C'est pas terrible, je sais, ça fait un bout de temps que je ne suis pas venue et me voilà parce que ça ne va pas. 

La dépression arrive ( je sais la reconnaître maintenant) et je flippe. Suis allée voir mon psychiatre il y a trois jours. Il m'a donné des anxiolytiques. Ça ne me fait rien . J'ai eu l'occasion de prendre un peu de cocaïne ( je sais c'est nul), ça ne me fait rien. C'est les fêtes, je suis avec des gens, je bois de l'alcool, ça ne me fait rien. Je revois mon psy dans une semaine. Mais d'ici là, qu'est ce que je peux faire ? J'ai juste envie de dormir ...


Citation
Setareh
(@setareh)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 63
Début du sujet  

Désolée j'ai posté deux fois le même sujet...


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 538
 
Bonsoir
 
Déjà, je pense que ce serait bien de limiter les excès en tous genres (anxiolytiques, alcool, coke) car le risque est de déstabiliser plus qu'autre chose.
Personnellement, je suis en phase basse en ce moment, on a réintroduit un antidépresseur car cela marche chez moi, ce n'est pas vrai pour tout le monde, loin de là. Et au quotidien, je me force à me lever, me laver, m'habiller, avoir un rythme de vie et de sommeil assez régulier.
Les fêtes de fin d'année, je n'aime pas. Mais c'est important pour ma famille, donc ça va m'occuper cette fin de semaine notamment. Qu'en est-il pour toi ?
La méditation peut aider aussi, pour calmer les ruminations, entre autres. Moi j'aime bien.
En cas d'urgence, les numéros de SOS amitié, le numéro national de prévention du suicide 3114.
Je réfléchis à d'autres pistes

RépondreCitation
Setareh
(@setareh)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 63
Début du sujet  

Salut Stefa.       Merci de ta réponse. Je suis entourée, je ne suis pas encore au fond du trou, j'essaie tant bien que mal de cacher pour l'instant. C'est les fêtes, j'ai déjà bien assez embêté/inquiété mon entourage ces derniers temps pour les laisser un peu souffler. Oui, la méditation. J'essaie d'aller prendre l'air, de marcher ( j'ai la chance d'être dans la nature pour quelques jours) ca me fait du bien mais ça ne dure pas longtemps. Je sens que le truc s'installe, insidieusement. 

 

 

 


RépondreCitation
Setareh
(@setareh)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 63
Début du sujet  

je n'aime pas les fêtes non-plus. Je crois qu'on est pas mal dans ce cas là...


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 538
 

@setareh L'ennuyeux c'est que quand on contient contient contient, pour ne pas inquiéter, on s'épuise. ça demande une énergie folle.

Je suis comme toi, c'est pour protéger mes proches que je fais bonne figure.

Ma psycho m'encourage à m'ancrer dans le moment présent, facile à dire, mais le message c'est d'essayer de couper les pensées automatiques et les ruminations. ça ne dure pas, tant pis, c'est toujours une heure "moins pire" de gagnée. Pour moi, par exemple, c'est garder en mémoire que, quand j'ai joué de la musique, travaillé mon morceau, j'étais "dedans", et que j'en ai profité.

 


Ada et Daria aiment
RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3948
 

Je te conseille de lire le pouvoir du moment présent. Pour moi, la première lecture à été genre c'est que ce truc hyper chelou. La deuxième lecture a été plus posée, plus réfléchie. Tout n'est pas a jeter et tout n'est pas à prendre.

Il ya cela dit dans ce texte des outils interessants qui cassent les ruminations, les projections, enfin tout ce qui nous encombre quand on est en dépression.

 

Bon courage a toi.

 


RépondreCitation
Zorglub
(@zorglub)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 298
 

Le moment présent, il est foutrement douloureux quand on est en dépression :-/  

Sur la dépression, je pense que tout ce qu'on fait pour s'en sortir, même si on a l'impression que ça marche pas, ça marche quand même un peu et ça permet de rendre les traitements plus efficaces. Mais c'est juste un avis perso. Je suis pas vraiment porté sur les médocs mais je ne me serais pas sorti d'un épisode dépressif que j'ai fait il y a qq années, sans traitement. Pour moi, le traitement, c'est un neuroleptique.


RépondreCitation
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 3948
 

@zorglub 

rien à voir avec ce que tu vis sur le moment dans la dépression. C essentiellement de la méditation et des outils contre les ruminations.


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 538
 

@malette C'est "marrant", je l'ai acheté, commencé, et refermé, rangé, puis revendu. Je n'ai pas accroché du tout.


RépondreCitation
Stefa
(@stefa)
Bébé Bipote
Inscription: Il y a 7 mois
Posts: 538
 

@setareh Comment vas-tu aujourd'hui ?

J'ai pensé à toi ce matin 🙂 (je suis allée me balader dans la campagne, c'était magnifique avec le givre de partout).

Je fais un truc chaque jour : j'ai une liste de choses à faire (en général je décompose les actions : vider le lave vaisselle, remplir le lave vaisselle, lancer le lave vaisselle, plutôt que "laver la vaisselle"), et le soir, je coche ce que j'ai fait, et je note dans cet agenda quelque chose de "bien" de la journée passée, par exemple cette balade matinale. Parfois c'est facile de trouver un truc bien, parfois c'est plus compliqué, voire très difficile. Mais chercher un peu de lueur au milieu du sombre, moi, ça m'aide à ne pas sombrer trop fort trop vite.

 

 


Ada et Nath aiment
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Super Bipote
Inscription: Il y a 3 ans
Posts: 2279
 

"Chercher un peu de lueur au milieu du sombre"

ça me fait penser à un livre que j'adore : "Réfléchissez et devenez riche" de Napoléon Hill. Un tout petit livre mais qui envoie tellement de positif. Moi il m'aide tous les jours à rester de bonne humeur, malgré les aléas de la vie. Si vous aimez lire, je vous le conseille.

Pour la petite histoire, je suis tombée dessus par hasard, dans la chambre de mon fils, ado à l'époque, qui déteste lire. Alors j'ai voulu comprendre comment un livre avait pu le faire changer d'avis. Je l'ai donc lu et j'ai compris.


Ada aime
RépondreCitation
Ada
 Ada
(@adaarborardorgmail-com)
Bipo
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 45
 

@setareh : Courage à toi. Rappelle-toi bien que ce n'est pas voué à durer, se le rappeler 20-30 fois par jour s'il le faut et surtout quand on croit que c'est la fin.

Pour le moment, l'objectif, c'est que tu multiplies ces moments où tu vas bien (fais-toi une cabane dans la forêt) même si ça dure que 2 minutes à chaque fois. Moi là, je morfle, les 2 minutes que tu me décris, je les prends et je les vénère.

La dépression, c'est de la merde quand on la vit, puis 6 mois plus tard, tu te rappelles de trucs sympas (je ne parle pas de choses grandioses, surtout quand on est dans la merde pour X iy5X raison) que tu as vécu au fond du gouffre que tu n'avais pas retenus sur le moment. Tu vis des choses, même si la dépression te fait croire le contraire.

Merci pour les recommandations de livres, je vais en avoir besoin là... 


RépondreCitation