Notifications
Retirer tout

Besoin de votre écoute....

 

Sam
 Sam
(@biposmsm)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 7
Début du sujet  

Bonjour à toutes et tous

Je vous lis régulièrement, surtout les articles que je trouve passionnants et enrichissants.

Si je m'adresse à vous aujourd'hui, c'est parce que je ne me sens vraiment pas bien du tout...

Bipolaire à cycles rapides, je suis plus ou moins équilibrée par Depakote et Abilify, + Xanax pour les angoisses.

Voilà mon soucis: je viens de traverser une longue période maniaque, vraisemblablement déclenchée par un déménagement et un nouveau projet professionnel. Mais comme bien souvent, la chute est dure: j'ai quitté la campagne pour le bruit et l'anonymat de la ville, je me sens perdue. J'ai perdu (provisoirement j'espère) la garde de mes enfants suite à 3 TS. Et je n'arrive pas à trouver un nouveau travail. Bref tout est réuni pour me faire replonger 🙁

Et bien sûr ma psy est en congés, sinon c'est pas rigolo...

Après X coups de fil, j'ai réussi à trouver une généraliste qui veut bien me prendre demain matin en urgence, enfin quelqu'un de réactif et à l'écoute!

Mais en attendant je me sens perdue, isolée, je n'ai envie de rien sinon rester sous ma couette, et je suis constamment au bord des larmes.

Juste besoin de savoir que vous êtes là et que vous me comprenez.... 🙁


Citer
alice
(@al64)
Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 32
 

Salut Sam!

Tu as bien fait de demander de l'aide, c'est ce qu'il faut faire quand ça va pas.

Je n'ai rien d'exceptionnel à te dire car je ne vais pas très bien non plus, bien qu'entre deux phases, mais je ne voulais pas que ta demande reste sans réponse. Demain, tu as rdv chez un généraliste, c'est bien, c'est le mieux qu'il y a a faire dans ces cas là. Contente que tu aies réussi à en trouver un. C'est pas toujours le cas.  Du coup, tout vas bien, essaies de te mettre en "stand-by" jusqu'à demain, sans te faire du mal, quitte à rester dans ton lit jusqu'à l'heure du rdv. Au moins là, tu ne risques pas de te faire de mal... 

A propos du travail, ne penses-tu pas que tu aurais plutôt besoin d'une pause et de repos à ce moment de ta vie plutôt que de te mettre en difficulté à cause du stress que tu aurais au boulot? Parfois on a besoin de se reconstruire avant de reprendre la vie réelle. Tu n'as pas l'air en grande forme, donc le travail devrait pouvoir attendre. Le plus important, c'est ta santé, surtout si tu veux récupérer tes enfants! 

En tout cas garde courage jusqu'à demain matin, tiens bon, ce n'est qu'une question d'heures avant de voir un médecin! 

Amicalement

Alice.


RéponseCiter
Sam
 Sam
(@biposmsm)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 7
Début du sujet  

Merci beaucoup pour ta réponse, c'est tellement réconfortant de se sentir comprise et encouragée... 🙂


RéponseCiter
Gaëlle
(@gazlsanzl)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 3
 

Bonjour Sam, oui, nous te comprenons.

C'est la seule chose qu'on puisse te dire. C'est l'intérêt du site, d'ailleurs. et à chaque fois, je remercie son auteur d'avoir pris le relais de bipotes.org.

Tiens bon. Regarde s'il n'existe pas de groupes de paroles dans ton coin. Renseigne toi sur les Thérapies comportementales et cognitives. Comme te le dit Alice, profite de ce répit nichée sous ta couette(c'est le retour à la matrice) pour surfer sur le net, trouver des solutions à distance.

Comme toi, j'ai déménagé récemment. C'est éprouvant. Nous sommes comme des plantes déracinées qui recherchent de nouveaux nutriments, alors que nos radicelles sont mal en point. Il faut du temps avant de retrouver ses marques. 

Aie confiance, accroche toi à l'idée que tu vas retrouver tes enfants. Sois convaincue que l'amour que tu leur as porté est immuable. Tu as beau être fragilisée, cet amour, ils en ont besoin. reprends des forces comme tu peux. Tiens bon pour eux. Un bateau qui a pris l'eau et s'est abimé n'est pas perdu pour autant. Les réparations sont nécessaires, elles se voient parfois, et alors? Tant qu'il peut reprendre la mer, il peut découvrir de nouveaux horizons. Maintenant, c'est peut être la route , les caps trop ambitieux qu'il faut revoir à la baisse..

bon courage, tiens bon la barre!


alice ont aimé
RéponseCiter
Sam
 Sam
(@biposmsm)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 7
Début du sujet  

Merci beaucoup, ce que tu me dis me touche beaucoup...


RéponseCiter
CLARA
(@claraangel)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 53
 

Bonsoir Sam!

Tu dors peut être déjà et ce serait pas plus mal en fait. Je ne sais pas si je peux me permettre de te donner des conseils mais si je peux te dire quelque chose c'est ceci: ce n'est pas le but qui compte mais le chemin que tu empruntes pour l'atteindre. J'ai décidé récemment de ne plus vivre comme un échec ces moments de fatigue où tout va mal mais de les prendre pour ce qu'ils sont: nous ne sommes pas surhumains et nous devons dormir et nous reposer comme tout à chacun sauf que pour nous c'est plus violent. Il faut accepter qu'après avoir été "perché" pendant un moment que la gravité nous rattrape!!!

Mais c'est plus facile à dire qu'à faire mais toi tu as une chance extraordinaire...Quelque chose de précieux dans ta vie qui vaux toutes les peines et les joies du monde:tes enfants.L'amour d'un enfant c'est merveilleux et cela transforme la vision que l'on a sur le monde et ce qui compte par dessus tout c'est l'amour que tu leur porte. Tu aimes tes enfants et c'est cela qui doit être avec toi sur le chemin, que tu trébuches ou que tu sautilles, ils seront toujours présents pour toi si tu les aimes et que tu fais le nécessaire pour qu'ils le sachent.

Bref!Je te souhaite bon courage pour le médecin demain et respire un grand coup et savoure ton trésor.


RéponseCiter
Sam
 Sam
(@biposmsm)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 7
Début du sujet  

Merci pour ce message empli d'espoir...

C'est aussi comme ça que j'essaie de voir la vie, un jour après l'autre, et de me concentrer sur ce qu'elle comporte de positif (c'est une gymnastique à laquelle je m'exerce depuis que ma psy m'a initiée à la méditation en peine conscience).

Hier j'ai reçu une mauvaise nouvelle, mais je ne me suis pas effondrée pour autant: mon ex mari avait demandé que je passe une expertise psychiatrique, et mon avocate en a eu le compte-rendu... catastrophique, la psy qui m'a vue une demi-heure dans sa vie a jugé que je ne suis pas en capacité de m'occuper de mes enfants, donc d'après mon avocate l'audience de la fin du mois est perdue d'avance....


RéponseCiter
CLARA
(@claraangel)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 5 ans
Msg: 53
 

Cher Sam,

Je suis heureuse pour toi que tu tiennes le coup et en même temps je suis triste de cette nouvelle même si on ne se connaît pas.

Dis toi que le match n'est pas fini tant qu'il n'y a pas eu le dernier coup de sifflet et que même si c'est mal engagé tu peux puiser au plus profond de toi pour l'énergie pour expliquer au juge en quoi consiste tes faiblesses mais en quoi consiste ta force. Si tu peux te regarder en face et que tu estimes pouvoir faire le bonheur de tes enfants alors ne lâche rien et bas toi comme une lionne et si admettons que tu perdes, alors n'abandonne pas car tes enfants verrons à quel point tu tiens à eux et ce sera une victoire en soit. Si au contraire tu aimes tes enfants mais que tu sais au plus profond de toi qu'il te faut un peu de temps pour guérir et être solide alors soit franche et cela paiera aussi surtout le jour où tu seras prête.

J'admire un certains personnage, Churchill, qui n'a jamais abandonné l'idée de vaincre Hitler et il a réunit une coalition dans ce but. Il faut savoir que lorsqu'il a été renvoyé du gouvernement après des années de bons et loyaux services, il a prononcé à peu près ces mots: je n'ai jamais rien accompli de ma vie. Il venait juste de sauver le monde....

C'est toute la paradoxalité de notre état. Tout et son contraire. Ce que je souhaite te montrer par cet exemple c'est qu'on est capable d'accomplir des exploits et qu'on est plus fort, nous les émotifs, que la société veut nous faire croire.

Bas toi et joue les prolongations s'il le faut car les enjeux sont importants. Il n'y a pas d'échecs mais juste des chemins différents, et parfois plus longs, qu'il faut emprunter pour y arriver.

Je te souhaite tout le bonheur du monde.


RéponseCiter