Notifications
Retirer tout

Diagnostique, stress, rupture...

 

Mia
 Mia
(@mia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 6
Début du sujet  

Bonjour à tous,

j'ai été diagnostiqué bipolaire il y a 2 mois environs. Je suis de type 1. Avec beaucoup de crise de colère, je n'arrive pas à stopper la montée en flèche de mes émotions. Elle prenne trop vite le dessus.

Il y a quelque semaines je suis sortir d'une grosse phase down, avec envie de suicide très forte. Entre temps j'ai eu une phase mixte. Et au moment où tout commençait à remonter, j'ai eu une désaccord avec un membre de ma famille. Je ne suis pas parvenue a passer au dessus et pendant 3 semaines j'ai ruminé, et je me suis énervée avec ça.

J'ai fini par me disputer 3 fois avec mon compagnon a ce sujet, et là troisième disputes à été vraiment forte. Je me suis ouvert l'avant bras sur 15 cm avec un couteau, parce que l'envie de me suicider était trop forte.

Mon compagnon a donc appeler ma sœur pour qu'elle vienne s'occuper de moi, et lui est partit chez ses parents.

Aujourd'hui nous avons eu une discutions, et il veut qu'on arrête la relation après 9 ans. Nous sommes en pleine procédure de FIV et je vois mon univers et mon avenir s’écrouler sans pouvoir rien faire. Je ne sais pas quoi faire, du coup j'essaye cette bouteille à la mer, pour savoir si des gens on vécu la même situation que moi, car pour moi c'est la fin du monde, en tout les cas de mon monde....

Merci a vous pour votre lecture.


Citer
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3981
 

@mia

Bonjour.

les phases maniaques et mixtes peuvent être dévastatrices pour soi comme pour les autres.

pour l’instant tu es sous la vague et tout explose dans ta vie. Mais avec un traitement approprié tout peut s’arranger avec ta famille ton compagnon peut être.

il faut pour l’instant prendre soin de toi et te soigner, tu pourras vite rentrer dans une phase de rétablissement qui sera plus calme, tu verras les choses plus clairement sans toutes ces émotions intenses.

as tu un traitement?

Je suis moi même de type 1 avec des éléments de psychose. Quand la crise s’installe ça peut être dur pour ma famille. Mais quand ça redescend les choses rentrent dans l’ordre petit à petit. Il faut un peu de temps à ma famille pour me refaire confiance et revenir vers moi. C’est normal ils se protègent aussi. Mais lorsqu’ils s’aperçoivent que je vais mieux sur le long terme, ils reviennent toujours vers moi.


RéponseCiter
thierry
(@thierry)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 13
 

Mia, je te souhaite du courage pour ta situation personnelle, et je ne prétends pas ni avoir de clef absolue sur ces problèmes - ni aller bien moi même - ce que tu décrits, je crois bien connaître les émotions écrasantes, les ruminations, les phases mixtes typiques des types I, notamment. Mais jusqu'à présent, comme Melo, je peux te dire que, même si cela peut sembler interminable et parfois ingérable, j'ai constaté que ça se calme toujours avec le temps (sinon ce ne serait pas des phases!). Il faut, c'est dur à assumer et à traverser, réussir à endurer, comme baisser la tête sous l'orage, laisser passer les émotions même les plus tristes comme de l'eau, sans y céder, et attendre, attendre (en se faisant suivre bien sur), en rester fixée sur l'idée que ça "va passer", plus ou moins vite. Et au bout d'un certain temps, en effet, les choses redeviennent gérables, petit à petit. C'est aussi une épreuve de patience. Reste entourée de gens bienveillants.


RéponseCiter
Mia
 Mia
(@mia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 6
Début du sujet  

Non je n'ai pas de traitement, j'étais dans une démarche de FIV, je vais voir ça avec mon psychiatre.

J'avais juste l'impression que ça allait en fait, jusque hier, et je me suis rendue compte que je n'allais en réalité vraiment pas bien.

J'ai également de la psychose dans mon cas, des délire, de la paranoïa et beaucoup d'anxiété.

Pour le moment je suis dans la phase de honte et de culpabilité. C'est difficile de faire comprendre aux gens que je ne suis pas une égoïste qui tente un "suicide" sans penser à personne. Mais juste une personne qui craque sous une tonne d’émotions devenue trop forte à gérer.

Merci pour ton message qui m'apporte un peut de clarté et de réconfort


RéponseCiter
Mia
 Mia
(@mia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 6
Début du sujet  

@thierry Merci de votre commentaire plein de compassion et de bienveillance. Grace à vous et à Melo, je comprend qu'il s'agit d'un état mixte, je suis en train de travailler avec le psy à identifié les symptômes des différente phase pour parvenir à savoir où je me situe sur ma "courbe". Étant donné que j'ai de la paranoïa et des TOC lorsque je suis en phase dépressive, j'arrive facilement à discerné cet état. Mais je n'ai pas encore identifié les symptômes précurseur de la phase maniaque où mixte... J'espère de ce fait pouvoir résonner mon "cerveau" grâce à l'apprentissage de mes symptômes et de mon cycle.


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Inscription: Il y a 3 ans
Msg: 3981
 

Selon où tu habites ça peut être pas mal de faire un etp sur le trouble bipolaire. C’est de l’éducation thérapeutique qui permet d’identifier les signes avant coureur d’une crise, les différents symptômes des différentes phases. Parfois il peut y avoir aussi la mise en place d’un plan de crise et plein d’autre chose. 
il existe également des associations tel que bipole ( groupe de parole), clubhouse aussi. Il existe plein de structures d’aide maintenant.


RéponseCiter
Renate
(@renate)
Petit Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 53
 
Posté par: @mia

Bonjour à tous,

j'ai été diagnostiqué bipolaire il y a 2 mois environs. Je suis de type 1. Avec beaucoup de crise de colère, je n'arrive pas à stopper la montée en flèche de mes émotions. Elle prenne trop vite le dessus.

Il y a quelque semaines je suis sortir d'une grosse phase down, avec envie de suicide très forte. Entre temps j'ai eu une phase mixte. Et au moment où tout commençait à remonter, j'ai eu une désaccord avec un membre de ma famille. Je ne suis pas parvenue a passer au dessus et pendant 3 semaines j'ai ruminé, et je me suis énervée avec ça.

J'ai fini par me disputer 3 fois avec mon compagnon a ce sujet, et là troisième disputes à été vraiment forte. Je me suis ouvert l'avant bras sur 15 cm avec un couteau, parce que l'envie de me suicider était trop forte.

Mon compagnon a donc appeler ma sœur pour qu'elle vienne s'occuper de moi, et lui est partit chez ses parents.

Aujourd'hui nous avons eu une discutions, et il veut qu'on arrête la relation après 9 ans. Nous sommes en pleine procédure de FIV et je vois mon univers et mon avenir s’écrouler sans pouvoir rien faire. Je ne sais pas quoi faire, du coup j'essaye cette bouteille à la mer, pour savoir si des gens on vécu la même situation que moi, car pour moi c'est la fin du monde, en tout les cas de mon monde....

Merci a vous pour votre lecture.

Bon courage à toi. Quand je rentre dans une énorme fureur, je sors me calmer. Les mots qui sortent dans ces cas là sont si destructeurs. S'aérer, courrir, shooter dans des cailloux. Et puis examiner ce qui en soit à été touché et pourquoi.... comprendre les réactions de l autre. 


RéponseCiter
Mia
 Mia
(@mia)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 6
Début du sujet  

@renate Oui c'est vraiment terrible ce genre de crise. Finalement nous en avons parler avec mon compagnon et nous restons ensemble contre le trouble. Le problème que je rencontre est que ça monte trop vite et je n'ai même pas le temps de me rendre compte que c'est une crise. Du coup, je vais essayé de suivre des journée de groupe de parole. La semaine dernière j'ai passé ma phase maniaque. Donc pour le moment je suis plutôt calme. Je vais en profité pour mettre en place des "solutions" et voir ce qui fonctionne bien ou pas. Merci de votre aide et de votre soutiens, ça fait vraiment du bien au moral.


RéponseCiter