Présentation compag...
 
Notifications
Retirer tout

Présentation compagne d'un homme bipolaire ?

41 Posts
6 Utilisateurs
16 Likes
1,966 Vu
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

Bonjour à tous,

Je tente à travers ce forum de trouver de l'aide de la part de personnes compétentes en matière de bipolarité.

Mon conjoint présente depuis toujours un tempérament qui oscille entre l'enthousiasme sans limite et l"'incohérence" dans ses réactions négatives : sentiment de persécution, esprit de compétition utilisé à mauvais escient, exaltation, désespoir, analyse erronée d'une situation... et j'en passe.

Récemment, alors que je sentais qu'il allait entrer en crise, il n'a pas pu s'empêcher de la faire éclater devant nos proches. Je lui ai alors demandé de consulter un psychiatre spécialisé dans la bipolarité, ce qu'il a fait.

Pendant 15 jours, il a acheté tous les ouvrages possibles en la matière et m'a expliqué avec soulagement qu'il était bipolaire, qu'il répondait en tous points aux critères, etc.

Ensuite, au fil des séances avec son psychiatre, il n'a pas pu remplir les "tableaux d'humeur" que le médecin lui avait demandé de remplir. Résultat, au bout de 3 mois, il est agressif, dans la lutte pour prouver qu'il n'est pas malade et il retourne tous ses problèmes sur moi. Il me traite donc de bipolaire (tout en sachant lui même qu'il dit n'importe quoi), devient incohérent, se met en colère, devient maniaque, voire obsessionnel sur les questions d'argent, se compare à moi sans cesse, semble revanchard.

Bref, la situation devient invivable pour moi; je ne sais plus si j'aurai la force, ou l'envoie, de le soutenir. Je ne sais pas s'il est malade. Je ne sais pas comment réagir et je me tétanise de plus en plus face à ses réactions. J'ai peur, à chaque instant, de constater, soit qu'il va mal, soit qu'il va bien et qu'il ira donc mal après...

Je suis finalement allée voir une psychologue qui m'a conseillé de prendre RV avec son psychiatre pour parler de la situation. 

Si mon conjoint était au courant de ma démarche, il piquerait une crise. Je souhaiterais donc que le psychiatre taise mon appel et ma démarche. Mais, étant donné qu'il s'agit du psychiatre de mon conjoint, n'est-il pas "obligé", dans son éthique, de lui en parler ?

Annonce

Avez-vous un conseil à me donner à ce sujet ?

Je vous remercie !


   
Citation
Étiquettes du sujet
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Si vous n'avez pas encore rencontré son psychiatre, pourquoi ne pas lui demander directement ou à sa secrétaire s'il en parlera à votre ami ?

Et d'ailleurs lui avez vous proposé, à lui, de l'accompagner à un de ses rendez vous ?

C'est compliqué au début d'encaisser le fait qu'on soit malade. Il va falloir du temps avant que votre ami l'accepte. Lui a t on prescrit un traitement ? Et voit-il régulièrement son psychiatre ?


   
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@modocool merci pour votre réponse.

Mon conjoint refuse que je l’accompagne. Il ne souhaite pas non plus que je contacte son psychiatre. Il refuse son état et reporte sa détresse sur moi.

Il voit très régulièrement don psychiatre mais refuse tout traitement puisqu’il est dans le déni de sa pathologie.

 

Dans ce contexte suis-je ´autorisée ´ à téléphoner à son psychiatre ?

 

merci

 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

@real

J'en ai aucune idée, je suis désolée.

@kust, tu saurais répondre ?


   
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

Je suis un bienfaiteur en tant que bipolaire. Mon "ex" ne s'est jamais crue aussi utile que quand elle s'occupait de mes oignons pathologiques ... jusqu'au jour ou d'un ton solennel, elle m'a menacé de partir. J'ai accéléré son processus de départ et croyez-moi ou non, j'ai grandement amélioré l'efficacité de mon traitement. Mon esprit s'est senti soulagé. Sans provocation aucune, faut savoir se libérer des toxiques... Aussi, je ne connais pas de bipo pervers. Et quand à un moment de la courbe hypomane ils donnent c'est vrai cet impression : c'est tout simplement une façon de dire "puisque ça marche comme ça, je vais vous faire voir!" ... mais ça ne dure jamais bien longtemps.


   
Vette and Cham reacted
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Je n'ai pas trop compris pourquoi vous êtes un bienfaiteur 🤔 

C'est vrai qu'on critique souvent les personnes atteintes de troubles bipolaires qui causent du souci à leur conjoint, et rarement certains conjoints en bonne santé qui sont très toxiques pour leur compagne ou compagnon malade.


   
Vette and Cham reacted
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

J’espère ne pas lui être toxique...

je ne sais pas di je suis autorisée à prendre contact avec son psychiatre. C’est ma question actuelle. Dans le but de pouvoir faire des choix raisonnés...


   
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

@modocool  ... J'aurais du dire "nous sommes des bienfaiteurs" ... je pense que notre pouvoir sacrificiel nourrit l'entourage, professionnel, familial et autres ... Les bipo sont généreux, partageurs, créatifs ... et d'autres s'accaparent de leurs bienfaits. Une fois qu'ils pètent un câble bien-sûr, les autres les disqualifient. Alors la "psychoéducation" ... merci. Je me suis toujours bien conduit et j'ai parfaitement identifié ceux qui m'ont tabassé tout au long de ma vie. L’égoïsme aussi est un bon médicament. (théorie personnelle que je défends auprès des psys. Ils ne m'ont jamais contredit, puisque je leur ai dit sinon que j'allais leur mettre leurs manuels de faculté sous les yeux)

 


   
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@minimax je reconnais bien mon conjoint au travers de vos mots. Généreux, créatif, sens du sacrifice. Tout est vrai et c’est extraordinaire pour le conjoint... jusqu’au jour où on découvre le revers de la médaille. Et celui-là je ne sais si je suis capable de le ´gérer’, du moins de l’accepter.

 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Les bipo généreux, partageurs, créatifs ... y'en a qui le sont, mais y'en a qui ne le sont pas. Mais qui ont d'autres qualités. Enfin, comme Monsieur et Madame Tout le monde, non ?

Arrêtez de généraliser (vous et d'autres) et de vouloir mettre les gens dans des cases.


   
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

Le problème est que vous vous posez la question ... l'amour est inconditionnel dans les coups durs. Aidez le ou tirez vous (pardon je suis direct). Un conseil tout de même ... ne vous mêlez pas de ses rapports avec un psy ...


   
Vette and Cham reacted
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

@modocool J'oubliais aussi ... les bipos sont parfois donneurs de leçons. J'espère pas susceptibles ...

 


   
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@modocool en effet je semble généraliser. Mais évidemment je le vois comme un homme unique avant d’être bipolaire. Ne connaissant pas cette maladie il est vrai que je me raccroche à des caractéristiques me permettant de comprendre s’il est malade ou non.

 


   
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@minimax bien reçu.

 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 
Posté par: @minimax

Le problème est que vous vous posez la question ... l'amour est inconditionnel dans les coups durs. Aidez le ou tirez vous (pardon je suis direct). Un conseil tout de même ... ne vous mêlez pas de ses rapports avec un psy ...

Je ne suis pas d'accord. Pourquoi les conjoints ne devraient pas rencontrer au moins une fois le psy. Qui mieux que ce dernier pourrait expliquer la maladie aux conjoints et la conduite à tenir pour que ça se passe au mieux au sein de la famille ?

 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 
Posté par: @minimax

@modocool J'oubliais aussi ... les bipos sont parfois donneurs de leçons. J'espère pas susceptibles ...

 

Alors moi, j'suis pas donneuse de leçons 🙄 pas susceptible non plus 🤨  J'suis juste la méchante du site 😋 

 


   
Cham reacted
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 
Posté par: @real

@modocool en effet je semble généraliser. Mais évidemment je le vois comme un homme unique avant d’être bipolaire. Ne connaissant pas cette maladie il est vrai que je me raccroche à des caractéristiques me permettant de comprendre s’il est malade ou non.

 

Je ne parlais pas de vous 😉 

 


   
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

Mais non Nath. C'est que vous êtes bipo tout simplement ... comme moi. Mettez une douzaine de bipo dans une salle, et en moins de 5 mn ça va partir en live, en chamailleries. Pourtant, je nous trouve sains d'esprit. 12 pervers dans la même situation, on qualifierait ces gens de sociables ... sociables, mais rien à se mettre sous la dent. Ils adorent les bipos entre autres mets.


   
Cham reacted
RépondreCitation
real
 real
(@real)
Active Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 10
Début du sujet  

@modocool oui c’est dans ce but que je souhaite rencontrer son psychiatre. Pour réagir mieux, être confrontée à une réalité, prendre des décisions réfléchies. 
Actuellement, sans relation avec le psy et avec un conjoint furieux et qui se débat pour prouver qu’il n’est pas malade (pas ´fou’ comme il le dit 🤨) je suis incapable de réagir utilement.

 


   
RépondreCitation
Nath
 Nath
(@modocool)
Noble Member Admin
Inscription: Il y a 5 ans
Posts: 2279
 

Comment vous savez que je suis bipo ? 🤔 

La perversion, je n'y connais rien. Je ne m'aventurerai donc pas dans ce domaine 😉 

Je me limiterai à dire que, malades ou pas, certains sont toxiques pour leur conjoint, qu'ils le fassent exprès ou pas, d'ailleurs.


   
RépondreCitation
Minimax
(@minimax)
Reputable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 318
 

Real .... votre conjoint est actuellement dans la phase maniaque apparemment. Vous ne lui ferez rien admettre. Bientôt vous le récupérerez à la petite cuillère, déprime (en espérant qu'il n'ait pas fait de bêtise, ou qu'il ne se soit fait interné d'office) et il sera tant d'agir auprès du psy et pourquoi pas une clinique psy. J'y ai passé un mois il y a 8 ans et ça m'a fait le plus grand bien ... pas de leçon, c'est du vécu trop de fois. Il a quel âge ? Et quelle région habitez-vous ?


   
RépondreCitation
Page 1 / 2
Annonce
Annonce
Annonce