Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Amour et bipolarité  

 

Gilles
(@gilles)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 2
27 juillet 2020 2 h 44 min  

Bonsoir,

Depuis 3 ans, je vis au grès des humeurs d’un homme bipolaire dont je suis tombée éperdue ment amoureuse. Nous vivons une relation très instable. Il me quitte régulièrement du jour au lendemain sans raison. Il ne m’a jamais présenté sa famille officiellement alors que je connais tous ses amis. Parfois, j’ai l’impression qu’il a honte de moi. Nous avons failli vivre ensemble mais il n’a pas été capable de franchir le pas. Il ne m’a jamais parlé de sa maladie, c’est mois qui ai compris que quelques chose clochait dans son comportement ses attitudes. je suis tombée sur un article un soir, décrivant les phases maniaques et inverses, les cycles et j’ai compris. Il a avoué à demi mot. J’ai appris bien plus tard que son papa souffrait des mêmes maux. Nous nous sommes quitté à plusieurs reprises et j ai essayé de refaire ma vie, il est toujours revenu vers moi avec sa cape de Superman et comme c’est, je pense l’homme de ma vie, moi vers lui. C’est très dur. Je suis tombée enceinte, et il a eu une très mauvaise réaction, il a paniqué, il m’a rejeté. Il ne se sent pas capable d’avoir une vie de couple, il vit au grès de ses humeurs et de ses envies. Il m’a souvent dit en me quittant qu’il ne m’aimait pas après m’avoir dit que j’étais la femme de sa vie. Tout cela est déroutant. J’essaie de me construire seule sans lui, nous continuons à nous voir, comme si nous ne pouvions nous passer complètement l’un de l’autre, cela fait plus de 3 ans, bientôt 4...Je sais pourtant qu’il m’aime. Je ne vois pas comment l’aider, j’ai l’impression qu’il ne veut me montrer aucune faiblesse. Parfois, j’ai peur pour lui, pour sa santé. Il travaille trop.il est dans les excès : nourriture, alcool. Il est capable de prendre 10kg en un mois et d’en perdre 15 le mois suivant. J’essaie d’être stable. Seule, disponible pour lui, fiable, j’aimerais qu’il me fasse confiance. Et en même temps j’essaie de me préserver car son attitude m’a vraiment rendue malheureuse. Ce qui n’est pas dans ma nature. Voilà, je ne sais pas trop quoi faire ni comment agir. Je pose mon témoignage là. Je ne sais pas si certains d’entre vous ont vécu des histoires aussi déroutantes ? Et s’il peut y avoir parfois un heureux dénouement. Merci d’avoir pris le temps de me lire. Gilles


Citer
Stella
(@stella)
Micro Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 1
28 juillet 2020 16 h 22 min  

Bonjour,

Cela faisais plus de 8ans que j'étais avec un homme qui je pense est bipolaire mais je n'en suis pas sur à 100%. nous nous sommes séparé de son initiatives à de très nombreuses reprises, au début je me remettais sans arrêt en question en pensant que le problème venait de moi, de ma jalousie et de ma dépendance affective. Mais là en plein confinement j'ai vu un autre visage de lui, la vieille il me prenait dans les bras et le lendemain sans rien dire il a pris ses distances pour m'annoncer longtemps après qu'on n'était plus ensemble et en même temps il s'est disputé avec son meilleur ami car est devenu accro durant le confinement aux jeux vidéos. Il à commencé a changer de comportements : cri, hurlement, nuit et jour sur les jeux, insultes... que des choses que je ne connaissaient pas de sa personnalité et qui ont fait que même son meilleur ami a coupé les pont avec lui et à ce jour n'est toujours pas revenu vers lui.

Pourtant de base c'est un homme extra et je le voit toujours comme l'homme de ma vie : doux, attentionné, très généreux, gentil. Un homme qui aspire confiance de base quand on le voit, sur de lui à tel point qu'il ne se remet jamais en question, d’ailleurs s'il est bipolaire il ne se l'avouera jamais de part son égo et le fait que pour lui il est parfait et que ce sont les autres qui sont imparfait.

Sa soeur a été internée plusieurs fois en hôpital psychiatrique et dans sa famille plusieurs ont été internés ou avait des problèmes psychologie donc j'en ai déduit que peut-être lui aussi. Car a chaque fois qu'il met un terme à notre relation c'est toujours du jour au lendemain sans que je m’en rende compte de signaux au préalable, la veille il est toujours ultra présent et attentionné et puis la nuit il peut dormir sur le canapé et dès le lendemain je ne le reconnais plus : froid, distant, a ne plus communiquer.

Nous avons aussi de gros souci de communication, et qui s'accentue encore davantage durant ces périodes. Actuellement il a mis un terme à notre relation, depuis 4 mois maintenant, ce n'est jamais lui qui revient ni pour une discussion ni pour rien, (je pense à cause de son ego), moi depuis comme à chaque fois j'ai trop du mal a passer à autre chose, car je le considère toujours comme l'homme de ma vie et je sais qu'il ne le fait pas exprès même si ses propos sont blessant à chaque fois : des fois il peut etre rabaissant ou dire qu'il ne m’aime plus, ou le sentir complètement détaché et dire que c'est plus son problème....

je suis en plein doute et recherche avis, conseil, à savoir si vous pensez qu'il peut y avoir une fin heureuse avec lui car de mon côté les sentiments sont énorme que j'éprouve pour lui, et que pour moi c'est vraiment l'homme de ma vie, mais je me pose quand même des questions, car j'ai peur aussi si on se remet ensemble que si un jour je tombe enceinte qu'il me largue une fois enceinte, ou qu'il me stress a un point inimaginable, je n'arrive pas a construire un avenir serein et me sentir en sécurité à cause qu'il me rejette sans arrêt, qu'il prenne ses distances tous les 02 ou 03 mois. et en plus chez lui ces périodes durent très longtemps.

Il ne se remet pas en question donc difficile de lui faire entendre mon point de vue mais à coté c'est paradoxal l'amour que j'ai pour lui est intacte, je lui pardonne chacune de ses erreur, j'arrive à le comprendre et je sais qu'il n'a pas eu une enfance facile et même s'il fait apparaitre des fois un coeur de pierre je sais qu'au fond il est sensible mais ne veux pas l'avouer,

Je vous remercie par avance pour votre lecture et je prend vos conseils, avis, solutions avec plaisir,

Merci d'avance

Stella

 

 


RéponseCiter
Cafeine
(@cafeine)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 18
31 juillet 2020 9 h 17 min  

Bonjour les filles, 

J'ai lu vos messages et ce qui transparait c'est que vous avez l'air de vouloir des "conseils", alors je vous explique comment moi je fais (à ne pas prendre à la lettre car tout le monde est différent, et ce qui marche pour moi peut ne pas marcher pour d'autres):

Personnellement, j'ai plusieurs "méthodes" pour déterminer si je peux rester avec quelqu'un: je me pose la question "est ce que je suis heureuse?" si la réponse est oui, je reste, sinon je pars, même si ça me fait mal au coeur et que j'ai l'impression d'en laisser un bout derrière moi.

Ma mère me disait toujours (et elle avait raison dans mon cas, je sais pas si c'est parce qu'elle m'en a convaincue ou si c'est lié a ma bipolarité, ou autre..) elle disait "ne t'en fais pas, ça va passer, avec le Temps tu oublieras"... Je n'ai rien oublié, mais la douleur s'est estompée, amoindrie, j'ai pu apprendre à vivre avec, et ensuite à conserver les souvenirs douloureux dans une boite que je n'ouvre pas au fond de moi ( oui, ça s'appelle refouler ses sentiments, je vis très bien avec ça, même si un psy ne sera pas du même avis que moi sur la marche à suivre, je constate que pour moi ça fonctionne)

Sinon, je me visualise dans les épreuves; est ce que mon couple survivra à un enfant? à une naissance, à un décès, à une perte d'emploi...? est ce que je pense que j'y arriverais avec cette personne, est ce que je peux compter sur lui dans les épreuves et est ce qu'il peut compter sur moi? Si la réponse est non, encore une fois je pars.

Je ne dis pas que c'est ce qu'il faut appliquer dans votre cas, je dis juste que c'est ce que j'applique moi dans le mien. J'ai quitté beaucoup d'hommes pour des raisons diverses et variées, et ils auraient très bien pu mettre ça sur le dos de ma bipolarité (a l'époque je n'étais pas diagnostiquée), j'ai eu des ruptures difficiles et soudaines, mais jamais je n'ai regretté ces choix. parce que c'était des choix. Je n'étais pas l'instrument de mes sentiments, cela me faisais me sentir en contrôle de la situation. J'ai également une devise qui tourne dans ma tête a propos des relations: je ne crois pas qu'on puisse changer quelqu'un. Les gens font leurs propres choix, et oui, on a de l'influence sur eux, mais ce n'est pas forcément voulu. Et si on a une trop grand influence sur eux, on ne sait pas si il change par choix ou a cause de cette influence... C'est important de garder son libre arbitre, et cela fait que chacun choisi si il veut changer ou non, et ça dépend aussi du moment ou la personne est prête à le faire. Donc je pars du principe que je dois prendre l'autre comme il vient, et même si il a des côtés que je n'aime pas, il ne changera pas pour moi, même si il est très amoureux. Alors si je ne peux pas vivre avec ces "défauts" que je n'aime pas, je pars.

Je suis peut être trop radicale dans mes actes, dans mes propos, j'ai souffert et j'ai fait souffrir, bien des fois j'aurais du être plus douce, mais je ne regrette pas d'avoir été aussi ferme. Je n'aurais peut être pas dû être brutale, j'aurais pu l'éviter, mais la jeunesse et l'inexpérience font que je n'avais pas les outils pour être ferme et douce a la fois... (probablement la bipolarité n'a pas aidé)

aujourd'hui je m'efforce à l'être, et j'ai trouvé quelqu'un avec qui pour la première fois je me projette et je ne trouve pas d'ombre noire et menaçante au tableau, seulement des zones grises (personne n'est parfait !)

Enfin une dernière chose: j'ai une amie qui après une rupture difficile (et même pendant) est allée consulter une psychologue ou psychothérapeute (je sais plus)... Ca lui a au moins fait du bien de parler a quelqu'un de complètement extérieur qui lui a seulement conseillé de prendre soin d'elle, qui lui a montré la voie. Aujourd'hui ça fait quelques années depuis sa rupture, et elle va beaucoup mieux, elle est épanouie et vit une relation saine avec un homme qu'elle a rencontré sur tinder (hahaha !!)

Il faut laisser le temps au Temps pour guérir de ses blessures...

Je vous souhaite tout le courage dont vous aurez besoin pour surmonter ces épreuves, et si vous décidez de rester avec ces hommes, je vous souhaite tout le bonheur du monde.

 

Mon seul conseil, en définitive: agissez dans la vie pour faire votre bonheur, ne comptez pas sur les autres pour le faire.

 


Elona et elo ont aimé
RéponseCiter
Elona
(@elonawasikowska)
Grand Bipolaire
Inscription: Il y a 2 ans
Msg: 378
31 juillet 2020 14 h 03 min  

@ cafeine De quoi "hahahaha"? J'ai rencontré mon homme sur Tinder aussi et on va bien depuis deux ans et demi 😀

Sinon je ne peux qu'approuver ce que tu écris.


RéponseCiter
Cafeine
(@cafeine)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 3 mois
Msg: 18
31 juillet 2020 14 h 43 min  

@elonawasikowska Rien, c'est un tic de langage, comme mettre des lol partout, c'est pas un jugement de valeur ^^


RéponseCiter
c xi
 c xi
(@c-xi)
Mini Bipo
Inscription: Il y a 2 mois
Msg: 16
1 août 2020 8 h 43 min  

@stella

Bonjour Stella, je viens de te lire et je comprends ton désarroi...Plusieurs questions me viennent ...est il bipolaire ou atteint d un trouble de l humeur quel qu il soit? Est ce la maladie qui le pousse a te rejeter ou pas?

Tu parles de sa famille ou il y a des cas de maladies psychiques: il y a en effet un facteur héréditaire: ma grand mère était dépressive, ma mère bipolaire, je suis bipolaire, 3 de mes 4 enfants sont bipolaires ou dépressifs...

Il faut que tu réfléchisse pour savoir si dans son comportement, il y a des signes de la maladie, en voici certains de la bipolarité:

  • insomnie(se sentir reposé après nuits de 3 heures seulement),
  • augmentation de l activité ou agitation physique,
  • augmentation du désir de parler,
  • de l énergie sexuelle,
  • difficultés de concentration,
  • achats inconsidérés,
  • augmentation de la sociabilité et familiarités excessive...

Est ce que certains correspondent ?

Au delà de la potentielle maladie, y aurait il des raisons a ces ruptures dues au comportement, aux actes aux paroles de l un d entre vous, de vous deux?

Courage en tout cas...En attente de te lire, 

Alexia


RéponseCiter

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !