Forum des bipotes

Notifications
Clear all

Où suis-je et dans quelle étagère ?

Page 3 / 3
 

Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 366
 
Posté par: @nicobip

@malette

"Ché" nous c'est 50 € l'heure le psychologue ! Venez habiter à la campagne, même qu'on va bientôt avoir la 5G et la fibre optique ! 😀 😋 

Ho non, les dernières zones blanches... 


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 366
 

@nicobip tu as fais une seule dépression dans ta vie ? 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Jeune ET bourré ça m'est arrivé d'avoir des chutes vertigineuses de moral, d'être d'espéré, mais le lendemain RESET. Il semblerait, d'après les psychiatres que j'ai interrogés que ce ne soit pas "normal" mais tout de même fréquent aux urgences: c'est bien décrit ici : https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=ad181416.pdf

Je n'ai pas d'addiction, mais quelques fois et de plus en plus rarement entre 3 à 4 mois, je prends une tarte. Une bonne. Je dois dire que je ne suis pas fier mais ça me fait du bien. Je ne me drogue pas, je ne fume plus, je suis fidèle et j'ai une gestion financière très très saine.

Toutefois, mon enfance, ça n'a pas été la fête, père très dur et contexte social très difficile. De quoi par moment être un "peu" morose, mais rien à voir avec la dépression d'il y a 2 ans (durée 1 an et demi) composée d'un épisode mélancolique, résumé par : "je veux vivre mais j'ai envie de mourir". Je me sentais clairement glisser, j'ai alerté ma femme, mon psychiatre et je me suis shooté au tercian je pensais vraiment être en capacité de me suicider sans le désirer. Sale période. Mais pas de TS, ni d'hospitalisation --> et je pense que c'était une connerie de ne pas aller en HP mais ma femme était rassurée que je reste et moi je ne voulais pas qu'elle me laisse car je n'avais que l'idée, la façon et le moment de me tuer en tête. C'était surréaliste.

Je vais me coucher histoire de garder le rythme !

Bon courage.


Mosis 7 ont aimé
RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 366
 

Bonsoir @nicobip

Comment cela se passe ? 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Bonsoir les bipotes !

Je vous souhaite la plus belle et heureuse année possible.

Merci, @mosis-7 de prendre de mes nouvelles.

Je comptais vous écrire le 11 janvier dernier, j'ai trainé un peu sur le forum et je n'ai pas eu le temps d'écrire. Excusez-moi.

Le 11 janvier, cela a fait 6 mois que j'ai stoppé mon lourd traitement brutalement. Tout se passe bien malgré de très grosses tensions au travail*, je vais bien. Mon psychiatre m'avait dit qu'au bout de 3 mois, il avait de très forts risques que je rechute en grosse dépression et qu'au bout de 6 mois... "vous savez il y a 10 000 suicides par an et vous ?". La boule de cristal devait être cassée. J'ai eu une contre expertise en octobre : "vous n'êtes pas bipolaire, bravo pour votre engagement ! mais prenez soin de vous". En janvier 2022, si rien n'est arrivé d'ici là, il demandera la reconnaissance en accident du travail.

Nous verrons.

Je n'ai pas pris la décision d'arrêter à la légère. Mais après la consultation de mes proches, une grande réflexion et beaucoup de lecture... la bipolarité ne collait pas. Mon psychiatre est bien. Je dois changer d'attitude, c'est certain. Je n'arrive pas à renoncer (et toujours pas). Sauf que maintenant, je contourne les problèmes et je temporise. Je bouillonne moins et je laisse pisser certaine chose. Je ne m'énerve plus pour des problèmes que je ne peux pas changer directement. Je ne m'emporte plus pour le manque de bon sens généralisé dans mon boulot... (pourvu que cela dur) et je vais très bien depuis plusieurs mois (sommeil, stress, pas d'alcool, etc...). Je souhaite préparer un master 2 pour partir. Car les mêmes causes ont les mêmes effets : tôt ou tard.

C'est un marathon et je ne peux pas dire que je suis arrivé au bout. Même si je ne suis pas bipolaire, ça peut encore me péter à la gueule.

Je ne veux pas présager du futur et je sais qu'il faut encore du temps. Toujours est-il que j'ai été diagnostiqué à cause de symptômes qui me permettent de mesurer la souffrance des bipotes. je suis de tout cœur avec vous.

Je vous souhaite beaucoup de courage.

Je garde un œil sur le forum.

un petit bonjour aux tôliers @kust, @malette

Bien à vous.

*J'ai pour habitude de détailler mais c'est pas bien utile. Mais veuillez me croire, c'est déroutant !

 


Mosis 7 et Melo ont aimé
RéponseCiter
Lmsteph
(@lmsteph)
Micro Bipo
Joined: 2 months ago
Msg: 2
 

@nicobip bonsoir moi aussi je t’encourage.... as tu connu des angoisses de morts ?


RéponseCiter
Melo
 Melo
(@malette)
Super Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 2926
 

Contente que tout se passe bien pour toi NICO et que tu arrives à mettre en place des stratégies qui te permettent d’avancer plus sereinement.

a bientôt j’espère! 


RéponseCiter
Mosis 7
(@mosis-7)
Grand Bipolaire
Joined: 10 months ago
Msg: 366
 

Je suis content que cela aille bien.

C'est très positif. 

Laisser glisser les problèmes et se concentrer sur les solutions constructives et le développement de nouvelles connaissances ou compétences. 


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Moyen Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 197
 

@nicobip

Salut à toi nicobip,

Même si tu ne me connais pas, c'est appréciable de te revoir (n'étant pas tout le temps sur le forum). La franchise est pour moi une qualité ; la simplicité ne courre malheureusement plus les rues.

Je te souhaites de pouvoir sortir de ta situation et de pouvoir, à terme, te désinvestir des choses qui t'énervent et que tu ne maitrises pas. Même si ton implication est tout à ton honneur, elle doit cesser/diminuer. C'est ce que j'ai pu apprendre et essayé de mettre en pratique depuis mon épisode inaugural.

Comme me dit mon chef n+1: "si notre responsable nous demande de ch*** ici, tu le fais". Je ne me bâts plus contre les moulins à vents que je peux rencontrer sur mon chemin. J'essaie.

Bonne continuation, sans rechute

NooN


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Bonjour,

Je vous remercie !

J'essaie de témoigner avec objectivité.
J'espère que cela participe à la réflexion de chacun face à des décisions difficiles (traitements lourds et à vie, diagnostic, hospitalisation, travail...): il faut prendre le temps et des avis les plus larges possibles, selon moi.

Courrier de ce matin : convocation pour étudier ma demande de maladie pro (on m'a parlé d'accident de travail, donc, je ne sais plus trop !). C'est le 28 janvier. Je vous donnerai des infos. Le burn-out n'étant pas une maladie psychiatrique et puisque j'étais bipolaire mais cela ne tien plus... Je ne sais pas à quoi m'attendre.

@lmsteph "angoisses de morts" : j'ai eu des angoisses de me tuer, de faire ça à ma famille, de ne pas pouvoir résister. Pendant ma dépression, je ne me suis pas inquiété de la mort. C'est malheureusement une solution que l'on pense évidente pour "s'échapper" voire un soulagement en phase mélancolique. Le jugement est faussé durant cette période, tenez bon.

Les joies des hauts consolent des souffrances des bas. Cela étant dit la souffrance est très subjective.

Bien à vous,

Nicobip.


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Moyen Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 197
 

@nicobip

J'ai toujours trouvé que tes posts étaient fouillés et sans fard. C'est mon avis. C'est peut-être aussi pourquoi tu as pu te dévoiler un peut-être un peu trop ici (cf le post à liens supprimés). J'ai tendance à parler trop facilement de ce problème, ce qui est un risque, de mon côté. Mais bon, nos qualités et défauts font bien de nous des personnes uniques, forgés par notre histoire propre ? Le tri de notre entourage devient d’autant plus facile.

Laissons le temps agir, à défaut de guérir complètement.

Protège-toi du stress et apprivoise tes colères (illusoire, plutôt les causes), bipo ou pas. Heureusement que tu as certains collègues compréhensifs, mais la maladie mentale reste une croix que l'on porte encore tout seul, à ce jour.

Ne vois pas de morale dans ceci.

Courage et à bientôt


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Ni jugement, ni moral. Un avis constructif.

Bien à toi,


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Ca peut prêter à confusion, je voulais dire :

Je n'y vois ni jugement, ni moral mais un avis constructif.

Bien à toi,


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

@noon, @lmsteph,

" j'ai eu des angoisses de me tuer, de faire ça à ma famille, de ne pas pouvoir résister."

Je viens de relire, et un quidam qui lit cela pourrait penser "de faire ça à ma famille" ???? Cela ne signifie pas de les tuer ! 😱 Il faut lire "Infliger mon suicide à mes proches..." Je préfère préciser 🤪 .

C'est bien tout le problème d'exprimer des émotions. Il est nécessaire d'être vigilant et attentif à la perception de l'autre. Nous n'avons pas tous les mêmes mécanismes de pensée, la même expérience, la même éducation et les mêmes valeurs éthiques. C'est d'autant plus vrai avec nos psychiatres qui ont nécessairement besoin de nous mettre dans une case (DSM5 ?). La lecture de vos propos est donc malheureusement subjective et analysée par un prisme souvent à charge (qui valide la maladie et conforte le diagnostic d'un confrère). Mon parcours médical (2 psychiatres, 2 psychologues, 3 experts psychiatres) me laisse penser qu'il y a un déficit d'approche scientifique (+ changement de traitements en continue : https://www.lebipolaire.com/forumpourbipotes/main-forum/la-psychiatrie-un-truc-de-folie/paged/3/#post-60839 ) . Mes psychologues étaient bien meilleurs dans ce domaines (arguments contre arguments). Mon premier psychiatre était une machine à rédiger des ordonnances, pas plus. Prenez des avis les plus larges possibles et ne restez pas forcément sur l'avis qui vous convient. Nourrissez-vous du regard des autres pour avancer. @kust a été source de tensions pour moi, mais il m'a permis de réfléchir davantage. D'autant que ses réponses sont souvent cinglantes et très tranchées. Ça alimente les nerfs ! Je l'en remercie, je préfère cela à l'indifférence. C'est le principe d'un forum, pour peu que les propos vifs ne soient pas censurés.

C'est pour cela que je détaille beaucoup et que j'ajoute des documents (je me dévoile donc trop, d'où les liens supprimés). Je veux simplement être considéré pour des éléments factuels. Sur ma logique décalée, qui m'a rendu malade, mais qui est viable, rationnelle mais toutefois basée sur des valeurs subjectives (je suis un humain en fait ! 🤔 ). C'est périlleux, surtout parce que la majorité ne lira pas tout et verra un étalement inapproprié.  

Bon w-e avec de la neige pour beaucoup,
C'est comme la vie : c'est beau mais ça peut être glacial... Les beaux jours reviennent si on sait attendre (ou supporter l'attente) puis regarder.

Nous verrons, les événements futurs me feront peut-être changer de vision.

Bon courage à tous,

Nicobip.


Melo et marlasinger ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Moyen Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 197
 

Salut à toi @nicobip

Je suis tout à fait d'accord avec la subjectivité de mes propos. Quand j'ai écris que tu t'étais dévoilé, c'est en lisant un post d'octobre où tu disais avoir eu des remarques de membres sur ce sujet, pas plus, pas moins. Je n'ai aucun problème sur ce point, au contraire. Entrer dans les détails c'est essayer de dépeindre une situation, une posture, au plus juste, même s'il y a toujours une orientation. Pour autant, ce niveau de précision n'a intérêt que si la personne en face veut y entrer. Sinon on lit en diagonale et reste ce qui reste. Je note que beaucoup de personnes s'en balancent, des détails. Pire, ça les embrouille...

Sur ce forum, il a pu avoir des échanges musclés avec @kust, ton opposé par sa concision et dont le discours me semble personnellement cohérent. C'est un néophyte qui écrit ceci, aucun jugement de valeur à voir ici. Par contre, dommage pour cette escalade sans oxygène, elle n'en valait pas le coup pour vous deux. Nous nageons toujours en pleine subjectivité, n'est-ce pas?

Tout ce dont je suis sûr, c'est que nous sommes tous le con d'un autre. Là, on rentre dans les stats. Autre chose dont je suis sûr, tout est relatif, mais c'est un autre sujet.

Quoiqu'il arrive, continue a être toi-même sur ce forum, à être authentique, ce n'est pas encore interdit. Je dis sur ce forum, parce que IRL, comme on dirait, faut faire gaffe.

Porte-toi bien

NooN

 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

@noon

Je suis tout à fait d'accord avec la subjectivité de mes propos. Quand j'ai écris que tu t'étais dévoilé, c'est en lisant un post d'octobre où tu disais avoir eu des remarques de membres sur ce sujet, pas plus, pas moins. 

Non, tu as bien fait de le dire. Je n'ai pas pris ça mal. Je me suis trop dévoilé pour justifier l'intensité d'événements et c'est pour cela que les bipotes m'ont dit de faire marche arrière. Ils ont eu raison. D'ailleurs, quand une connaissance personnelle me dit que je suis con ou que j'ai tort pour des motifs argumentés : et bien je le prends pas mal non plus ! J'ai de belle joutes orales mais respectueuses avec mes psy... C'est bien d'avoir des gens (cercle au sens large) près de soi capable de te le dire (pas pour nuire) et qui savant que tu peux l'entendre.

IRL ça veut dire : indice de référence des loyers ?

Je suis peut-être trop vieux pour comprendre (40 ans) mais pas autant que X-OR, le shérif de l'espace... 🤣 

Porte-toi bien aussi !


RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Moyen Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 197
 

IRL = In Real Life. Je ne voulais pas l'écrire, genre mais si, vous savez, le truc des Djeunz ! Allez, on va en boite ! Je me sens vieux sur le coup...

La souffrance ne s'est pas limitée à X-Or, il y a eu la punition Spectreman avant. Merde, j'ai 45 berges 😭 


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Bonsoir,

Bonsoir @noon, @mosis-7, @malette, @kust,

Comme convenu, je reviens pour vous donner des infos quant au comité de réforme qui a examiné mon cas. J'ai eu des infos du représentant syndical et j'ai reçu le compte-rendu.

Donc, la bipolarité est écarté et l'étude des contraintes fortes (très factuelles) que j'ai subies permet de conclure à une phase anxio-dépressive sévère lié au travail.

Le traitement initial de mon médecin traitant (anti-dépresseur + 3x 50mg de seresta par jour) m'a fait du bien (3 mois). Tout s'est dégradé en phase mélancolique après son départ en retraite et la consultation d'un psychiatre qui m'a diagnostiqué bipo en 15 min (il m'a dit que j'avais des phases maniaco-dépressives... J'ai mis un an à savoir que cela signifiait bipolaire pour la vie !) --> zyprexa + anti-dépressseur. J'ai plongé sans TS mais j'étais au bord du gouffre. J'ai changé de psychiatre. Il me dit maintenant qu'il s'est appuyé sur le diagnostic de son confrère : introduction immédiate de lithium... un merdier émotionnel (plus rien, puis du n'importe quoi). J'ai eu un accident de voiture sans aucune blessure (c'était une bonne voiture) mais la voiture une audi A4 a morflé (devis d'expert 46 000 € sans investigations approfondies). Il n'arrivait pas à me stabiliser : lithium + dépakote + quétiapine (j'ai mis la longue liste dans un autre poste). J'ai tout stoppé brutalement en juillet. Cela fait 7 mois, je ne devais pas passer les 3 mois voire les 6 sans traitement.

Le comité ne peut pas conclure à la maladie pro car... Je n'ai pas de séquelles ! Dans le cul LULU ! Je travaille de nouveau à 100% depuis la rentrée et les sollicitations de la hiérarchie pleuvent de nouveau (être formateur, passer le concours CAFFA, être membre du pôle de compétences, refaire le site disciplinaire). J'ai dû leur manquer ! Sauf que cette fois-ci, j'ai refusé. C'est pas facile pour moi de dire non. Lors du comité, j'ai aussi dit (en plus de conditions vraiment hard clairement établies) que je ne comprenais pas qu'on fasse des réformes (gros boulots, des centaines d'heures à former,...) pour tout balancer au changement de ministre ! "Mais Monsieur, c'est normal, ça fonctionne comme ça". OK, ça fonctionne comme ça mais ce n'est pas normal. Rien n'évolue malgré un constat identique que c'est la merde depuis de nombreuses années (il faut être bien né). Je vais tenter de suivre une formation pour me barrer... Les mêmes causes ont les mêmes conséquences. C'est con, car il paraît que, d'après les gamins, les collègues, la hiérarchie, je ne suis pas mauvais dans le métier.

Il semble que j'aurais dû déclarer dans les 24 heures un accident de travail... Mais les 24 heures d'après ont duré 2 ans (plus rien, plus le même). Peut-être que... mais il aurait fallu que je mette en cause des gens, ce n'était pas dans mon état d'esprit.

Je pense pouvoir passer à autre chose maintenant. Je veux faire un métier où les valeurs humaines n'ont pas de place, me mettre à l'abris, j'ai donné. Pour beaucoup de profs (mais sûrement pareil ailleurs), tant que la photocopieur fonctionne et que le café est chaud... le reste, ce n'est pas leur problème. Sauf que moi, j'ai mal pour des gosses et je suis persuadé qu'un enseignant peut impacter positivement (mais aussi négativement) une vie. On n'est pas là pour se marrer.

Bon courage à tous,
J'ai eu un aperçu 2 ans de ce que les bipotes vivent continuellement... J'ai changé de regard sur les maladies mentales, sur le corps médicale, sûr et péremptoire, malgré ses jugements au pifomètre et de nos institutions en contradiction totale avec l'esprit républicain.

A plus,

Nicobip

 

This post was modified 2 weeks ago by nicobip

Mosis 7 ont aimé
RéponseCiter
NooN
 NooN
(@noon)
Moyen Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 197
 

@nicobip

Ça fait plaisir de recevoir de tes nouvelles !

Dommage pour la voiture mais tu sais ce qui est de très loin le plus important entre le contenant et le contenu.

Posté par: @nicobip

"Mais Monsieur, c'est normal, ça fonctionne comme ça".

Bon , t'as déjà assez ramé assez longtemps pour avoir ta classe équipée, tu as raison de ne pas te mettre le pistolet sur la temps une seconde fois avec ce genre de tricotage-détricotage perpétuel.

Posté par: @nicobip

Je pense pouvoir passer à autre chose maintenant. Je veux faire un métier où les valeurs humaines n'ont pas de place

Tu cherches un taf sans aucun rapport humain ? Genre comptable, au hasard ? Prends ton temps pour bien choisir ta formation, le monde du travail va muter à une vitesse folle dans la décennie à venir. Comptable est un métier qui va justement sombrer corps et âme dans les années à venir, en France. Combien de sociétés font déjà sous traiter leur service comptabilité/approvisionnement dans les pays de l'Est ? Les grosses pour l'instant, mais ce n'est qu'un début.

A te lire de nouveau

NooN


RéponseCiter
nicobip
(@nicobip)
Grand Bipolaire
Joined: 1 year ago
Msg: 340
Topic starter  

Je pense pouvoir passer à autre chose maintenant. Je veux faire un métier où les valeurs humaines n'ont pas de place

C'est excessif, mais un métier dans lequel les valeurs humaines ne sont pas au centre (santé, éducation enfants, social). Je dois suivre un master ingénieur e-formation en octobre si tout se passe bien (ça a le vent en poupe en plus). Je serai attentif à mes collègues dans mon futur métier, ça ne me gêne pas d'avoir des chefs non-plus...mais ce ne sera pas le cœur du métier, les valeurs humaines à défendre. Pour moi, l'Éducation est un pilier des valeurs humaines : et à part des réunions sans fins qui accouchent d'un tableau à cocher alors que tout le monde sait que cela ne changera rien aux problèmes... mais tout le monde peut dire "moi, j'ai fait mon taf", j'en peux plus. Il y a de vrais enjeux dans la scolarité pour l'avenir des enfants et même du pays (selon moins, mais j'idéalise peut-être trop mon travail).

Je veux continuer à travailler avec implication, sérieux, précision et énergie mais en me disant "bon, si ça foire, ce n'est pas grave, on fera mieux la prochaine fois : il n'y a pas mort d'homme". Or l'école, ça participe largement non pas à la mort mais à la vie des Hommes (c'est une construction personnelle importante connaissances, compétences, estime de soi, sociabilisation,...) pas juste des "leçons" à réciter et des notes (t'es nul ou t'es l'élite) à balancer - surtout que ça ne reflète pas souvent de l'intelligence ou de la créativité mais souvent de la mémoire (google fait mieux) comme le conçoivent beaucoup de mes collègues.

En 15 ans, j'ai bien constaté (dans des établissements de la ZEP zone de violence au centre-ville) que les dés sont plus que pipés à cause du fonctionnement de l'enseignement et on se console en disant que les 3/4 des gosses sont des abrutis. Aucune remise en question de la très grande majorité des collègues et 90% de la hiérarchie remplit des stats (ma carrière, mon œuvre) et est content même si cela n'a aucun intérêt.

On verra... d'ailleurs, sais-t-on jamais, je suis peut-être à côté de la plaque et en décalage à cause d'une hyperthymie !!! Mais j'ai des raisons très concrètes de ne pas le penser.

To be continued !

A plus,

Nicobip.

 


RéponseCiter
Page 3 / 3

J'aime, je partage et je tweet Le Bipolaire : C'est gratuit !

Changez de Mutuelle quand vous le souhaitez !